Source ID:; App Source:

Le ver Conficker s'est renforcé, mais n'agit pas

La date du 1er avril n'a été marquée par aucun dommage spectaculaire causé par... (Photo: Photothèque La Presse)

Agrandir

Photo: Photothèque La Presse

Agence France-Presse
San Francisco

La date du 1er avril n'a été marquée par aucun dommage spectaculaire causé par le ver informatique Conficker, également connu sous le nom de DownAdUp, bien qu'il se soit considérablement renforcé comme prévu ce jour-là, indiquent les spécialistes.

Conficker n'a rien fait d'autre que ce que les experts en informatique de la planète, qui tentent de le contenir, attendaient: il a muté le 1er avril, renforçant ses résistances et rendant ses initiateurs plus difficiles à localiser.Les pirates qui sont à l'origine de Conficker ne lui ont pas encore donné d'ordres spécifiques, mais «il y a toujours des millions de PC qui risquent, à l'insu de leurs propriétaires, d'être contrôlés à l'avenir par des personnes inconnues», avertit Paul Ferguson, de la société de sécurité informatique Trend Micro.

«La menace est toujours là. Ces gars sont malins: ils ne vont pas tirer de ficelles trop évidentes au moment où tous les yeux sont tournés vers le problème», souligne-t-il.

Le virus «est très sophistiqué» et «il semble bien que ses maîtres d'oeuvre se trouvent en Europe de l'Est», selon lui.

Le ver, un programme malveillant capable de se reproduire, profite des réseaux ou des ordinateurs dont les systèmes de défense antivirus n'ont pas été récemment mis à jour.

Il peut infecter des ordinateurs par l'intermédiaire d'internet, ou en se cachant parmi les données enregistrées sur une clé USB, passant ainsi d'un ordinateur à un autre. Une fois installé, il construit des défenses qui le rendent difficile à extirper.

Des vers peuvent voler des données ou prendre le contrôle des ordinateurs infectés, les transformant en machines «zombies» membres d'un «botnet», un réseau d'ordinateurs malveillants au service de pirates informatiques.

Conficker, qui était programmé pour infecter 250 sites internet quotidiennement, est monté en puissance depuis mercredi, avec 500 sites touchés par jour.

>>>Technaute vous suggère de lire: 

Conficker : danger ou poisson d'avril? 

Microsoft offre 250 000 $ pour capturer les créateurs d'un virus 

Le ver Conficker s'attaque à 9 millions de PC 




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer