Source ID:; App Source:

Steve Jobs, l'homme qui valait un dollar

Thomas Pagbe
Silicon.fr

Le PDG d'Apple continue à percevoir son salaire d'un dollar annuel.

Pauvre Steve Jobs. Le PDG d'Apple continue à percevoir un salaire de misère. Payé un dollars par an, le père de l'iPhone ne devrait, selon une information Reuters, ni obtenir, ni exiger d'augmentation d'aucune sorte. Dur.

Pour son plus grand malheur, l'emblématique dirigeant de la pomme reçoit pour tout émolument des options d'achat d'actions, généreusement distribuées par le conseil d'administration de la firme.

La valeur des actions de Cupertino a presque doublé comme l'explique USA Today. À la clôture de l'exercice fiscal, les actions d'Apple ont dépassé les 153 dollars. Tant mieux. Jobs est encore aujourd'hui à la tête des 120 000 actions offertes depuis 1997.

La firme craignant de laisser son PDG dans le dénuement le plus profond, donne un petit coup de pouce occasionnel au patron. En 2000, la société lui offre un jet privé d'une valeur de 90 millions de dollars. En 2007, la firme, toujours aussi attentive, a remboursé plus de 770 000 dollars de frais de déplacements effectués avec le dit jet.

Aujourd'hui la valeur des parts détenues par Steve Jobs s'élève à 768 millions de dollars. Pas mal pour quelqu'un qui gagne un dollars par an.















Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer