Source ID:; App Source:

Le Montréalais «héros des mégots»: un canular

Presse Canadienne
Montréal

Après avoir fait sensation sur le site internet YouTube, la vidéo montrant un homme qui jetait sur les cuisses d'un automobiliste le contenu d'un cendrier que ce dernier venait de déverser sur le trottoir s'est révélée être un canular.

Claude Landry et Martin Thibaudeau ont admis jeudi avoir menti à propos de la vidéo sur laquelle M. Landry, âgé de 47 ans, s'en prenait à un automobiliste qui venait de vider son cendrier d'automobile sur le trottoir.

Plutôt qu'un acte spontané de civisme, les hommes ont admis qu'il s'agissait d'une mise en scène qui visait à recréer une expérience vécue par M. Landry il y a 15 ans, puis ils ont menti à propos des origines de la vidéo.

Dans des entrevues distinctes faites mercredi avec la Presse Canadienne, les deux hommes avaient nié qu'il s'agissait d'un canular, donnant plusieurs détails sur la réaction émotionnelle de M. Landry et leur peur de la réaction du chauffeur.

Ils ont changé leur version des faits jeudi après que l'achalandage sur YouTube soit passé de 2000 visionnements à 35 000, et que quelques-uns des 250 commentaires affichés sur le site mettent en doute l'authenticité de la vidéo.

«Vous m'avez peut-être demandé si c'était un canular, est-ce que c'est vrai?» a dit Thibaudeau. J'ai dit que c'était arrivé. Nous avons joué le jeu, assurément. Nous avons joué le jeu. Nous n'avons jamais demandé de passer aux nouvelles.»

Plusieurs stations de radios locales et réseaux de télévision ont parlé de la vidéo mercredi.

M. Thibaudeau, un acteur qui a joué dans certains films québécois, dont Bon Cop Bad Cop, a été interviewé à deux reprises jeudi par la Presse Canadienne pour vérifier l'authenticité de la vidéo.

«Bon sang, a-t-il dit. Je sais que ça a l'air étrange parce que je suis un acteur, mais je n'étais même pas celui qui était dans la vidéo.»

Selon M. Thibaudeau, la vidéo a été faite «de bonne foi, pour son message, pour la discussion qu'elle a causée, pour la réflexion qu'elle a causée.»

«Je suis personnellement désolé (...) si cela a causé des problèmes», a ajouté M. Thibaudeau.

À lire aussi:

Un Montréalais «héros des mégots» sur YouTube




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer