Source ID:; App Source:

Passage à l'heure d'été: craintes de bogues

AFP
Washington

Les Américains passeront à l'heure d'été trois semaines plus tôt que d'habitude cette année, ce qui réveille les craintes de bogue informatique comme au moment du passage à l'an 2000.

L'heure d'été commencera le week-end du 11-12 mars cette année aux États-Unis, au lieu du premier week-end d'avril qui était d'habitude la norme.

Ce changement, imposé par une loi énergétique de 2005, vise à réduire la consommation d'électricité: les Américains vivent désormais à l'heure d'été du deuxième dimanche de mars au premier dimanche de novembre, et non plus du premier week-end d'avril au dernier d'octobre.

Pour beaucoup, cela se traduira par le simple désagrément d'avoir à régler manuellement les horloges ou les ordinateurs trop anciens pour passer automatiquement à l'heure d'été.

Mais cela pose des problèmes pour toute une série de fonctions informatiques qui demandent une mise à jour des logiciels.

Les retraits aux guichets automatiques ou les paiements par cartes pourraient être enregistrés à la mauvaise heure. Les ordres boursiers risquent de ne pas être exécutés au bon moment, et les horaires d'avions pourraient être affectés si les compagnies aériennes étrangères omettent de mettre leur système à jour.

Certains analystes n'hésitent pas à comparer cette situation au «bogue de l'an 2000», qui avait nécessité de remplacer ou de mettre à jour les systèmes informatiques dépassés. Mais à l'inverse de l'an 2000, qui avait focalisé l'attention, beaucoup d'entreprises sont aujourd'hui mal préparées.

On pense à vérifier les ordinateurs mais «quid des téléphones portables, des assistants personnels, des fax, des routeurs?», demande Deborah Hale, du groupe de recherche informatique SANS Internet Storm Center.

«Combien sont programmés pour passer à l'heure d'été le premier dimanche d'avril?» ajoute-t-elle.

«Il n'y a pas besoin de l'an 2000 pour provoquer des problèmes aux États-Unis et dans le monde», souligne pour sa part Phil Bond, président de l'Information Technology Association of America.

«Les entreprises courent des risques de pertes importants si elles ne sont pas préparées. À 30 jours de l'échéance, le temps presse», ajoute-t-il.

Microsoft affirme que les ordinateurs équipés de Windows Vista ou des dernières mises à jour de XP passeront à l'heure d'été sans problème. Pour les versions les plus anciennes, le groupe informatique a diffusé des instructions précises.

«Avec aussi peu de temps disponible, il est inévitable que chaque organisation rencontre un ou deux problèmes», estime pour sa part Will Cappelli du cabinet de recherche Gartner.

«Toutes les entreprises devraient communiquer avec leurs employés bien avant le changement d'heure et les responsables des services techniques devraient être sur le pied de guerre les 11 et 12 mars», ajoute-t-il.

Du 11 au 25 mars, il y aura cinq heures de décalage horaire entre Paris et New York, au lieu des six heures habituelles.

«C'est un problème mineur comparé aux vastes modifications de codes provoquées par le passage à l'an 2000 ou le passage à l'euro. Mais des problèmes significatifs pourraient apparaître si les opérations se font à la mauvaise heure», affirme M. Cappelli.

Mike Dillon, responsable informatique chez Quest Technology, juge pour sa part que les entreprises ont consacré trop peu de temps au problème.

«Je serais surpris si tout le monde réussit à faire le travail à temps», assure-t-il, en prédisant «une ruée de dernière minute pour mettre les systèmes à jour».




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer