Source ID:; App Source:

Sept prédictions cyberculturelles pour 2007

On vous la souhaite meilleure que la précédente, tout en affirmant que l'année 2007 sera riche en bouleversements cyberculturels... Ce qui n'a rien de prophétique! D'où ce petit jeu de prédictions pour les mois à venir.

1. En 2007, on devrait atteindre la somme astronomique de 100 millions de blogues. Selon le cabinet américain d'analyse Gartner (cité par une multitude de périodiques américains et européens depuis quelques semaines), cette croissance hallucinante des blogues personnels, symbole par excellence de l'Internet collaboratif (qu'on se plaît à nommer Web 2.0), devrait cesser vers le milieu de l'année. Les échanges de contenus numérisés, eux, ne cesseront certainement pas de croître.

2. En 2007, on verra l'arrivée massive de la troisième génération du téléphone cellulaire, outil numérique par excellence pour les jeunes générations. Inutile d'ajouter que le téléphone G3, implanté en Asie et en Europe, offre d'ores et déjà une mémoire accrue et de nouvelles applications comparables à celles des baladeurs numériques audiovisuels. Pour les industries culturelles, l'enjeu du G3 est considérable : jusqu'à nouvel ordre, le téléphone portable est le seul medium qui puisse convaincre les consommateurs de payer pour des services qu'ils refusent de payer sur Internet: sonneries personnalisées, téléchargement de musique et autres contenus audiovisuels, écoute ou visionnement en transit (streaming). Cette percée du modèle payant sera-t-elle provisoire ?

3. En 2007, le principal concurrent du téléphone portable surpuissant sera l'ordinateur portable, celui qui n'utilise qu'une mémoire flash au lieu d'un disque dur. L'évolution rapide de cette mémoire flash, encore trop peu performante mais promise à un avenir brillant, pourrait ainsi créer un impact majeur. Dans les marchés émergents en tout cas, l'implantation massive de ces petits engins à plus ou moins 100 $ pourrait éventuellement bouleverser les moeurs des jeunes et des classes moyennes de l'Inde, de la Chine ou du Brésil qui, jusqu'à maintenant, ont choisi le téléphone portable pour principal outil de communication. Et l'on ne compte pas la baisse annoncée des prix des ordis portables destinés aux marchés occidentaux, soit une réduction de 50 % d'ici 2010, selon Gartner.

4. En 2007, la gestion de la relation client (traduction européenne de l'expression customer relationship management) devrait inciter les industries culturelles (et autres) à y consacrer des investissements considérables. À l'ère numérique, les agences publicitaires doivent adopter des méthodes de plus en plus raffinées afin de fidéliser les clientèles. Les fournisseurs de contenus doivent aussi s'adapter rapidement. Dans cette optique, les outils informatiques (applications de disquaires ou libraires virtuels, logiciels d'acheminement de publicité personnalisée, cookies traceurs, etc.) permettent de déterminer avec précision les besoins de CHAQUE internaute. Inutile d'ajouter que ces outils de plus en plus performants connaîtront une progression remarquable cette année.

5. En 2007, le papier numérique cessera d'être une vue de l'esprit. Permettant de lire les contenus numérisés, cet te membrane électronique aura tôt fait d'absorber quotidiennement une quantité exponentielle de textes (presse quotidienne, magazines, livres, etc.). Le papier numérique devrait ainsi être lancé sur le marché et conquérir l'avantgarde des consommateurs. Début de la fin du papier comme véhicule par excellence des contenus écrits ? Le déclin pourrait être long : on ne change pas des habitudes séculaires en claquant des doigts !

6. En 2007, le flux RSS, cette application qui permet de relier en continu (24 heures sur 24) les médias aux ordinateurs personnels s'implantera massivement. Utilisé actuellement par une minorité d'internautes, cet accès gratuit à la plupart des grands quotidiens, périodiques, réseaux de télévision ou de radio, devrait contribuer à accélérer la mutation des moeurs en matière de consommation culturelle.

7. En 2007, les plus puissantes industries culturelles se braqueront contre la piraterie avec l'énergie du désespoir. Si les lois sont de leur côté (pour l'instant, du moins), la technologie ne l'est pas ! Les médias traditionnels, eux, feront des pieds et des mains pour empêcher la migration de leurs revenus publicitaires (vers les nouveaux médias), essentiels à leur survie en cette ère du numérique. À l'instar des multinationales du divertissement, seront-ils tentés par la lutte judiciaire? À court terme, on pourra certes mettre un peu d'ordre dans les sites de partage audiovisuel, on pourra imposer à YouTube et Google le paiement d'une grande quantité de contenus protégés par le droit d'auteur Cela ne suffira pas à compenser les pertes causées par ces profondes mutations.

Pour 2007, donc, attachez vos tuques avec de la broche! Broche virtuelle, il va sans dire...




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer