À moins d'un an des Jeux olympiques de Vancouver, leurs organisateurs ont annoncé vendredi la mise sur pied d'un comité consultatif sur les langues officielles, conformément à la recommandation d'un commissaire fédéral en la matière, en décembre dernier.

Bernard Barbeau LA PRESSE CANADIENNE

Le groupe de six personnes, dont la première réunion aura lieu le mois prochain, prodiguera des conseils au Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN) en ce qui concerne l'atteinte de ses objectifs en matière de langues.

C'est un membre du conseil d'administration du COVAN, Jacques Gauthier, qui préside le nouveau comité devant évaluer les progrès faits et identifier les aspects qui nécessite des améliorations.

«En dépit de toutes les discussions informelles qu'on a eues avec les différents membres qui vont former le comité, on veut formaliser une première rencontre à la fin avril, a précisé M. Gauthier en entrevue téléphonique. Et on veut par la suite se réunir aussi souvent que c'est nécessaire.»

Le comité consultatif compte aussi parmi ses membres l'ancien premier ministre français Jean-Pierre Raffarin, aujourd'hui sénateur de la Vienne.

M. Raffarin avait agi à titre de grand témoin de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) aux Jeux de 2008 à Pékin. Il pourra donc faire bénéficier le nouveau comité d'une expertise particulière.

L'OIF devrait aussi avoir un grand témoin à Vancouver.

Chose promise, chose due

Le Comité organisateur a profité de l'occasion pour réitérer son engagement à faire en sorte que les services destinés aux athlètes et aux spectateurs soient bilingues.

«On veut vraiment que les Jeux soient réalisés dans les deux langues et qu'on aille plus loin qu'aucuns Jeux olympiques n'ont été (auparavant), a indiqué M. Gauthier. Alors, on se donne une discipline, mais on se donne aussi des moyens pour se faire guider.»

Environ le quart des 1000 employés du COVAN peuvent au moins se débrouiller en français, une proportion qu'on souhaite maintenir. Et alors qu'on espère recruter 25 000 bénévoles un peu partout au pays, quelque 11 000 candidats se disant bilingues se sont déjà manifestés, a noté Francine Bolduc, directrice aux langues officielles et à la traduction pour le COVAN.

«Notre stratégie, c'est de s'assurer que les personnes bilingues soient placées dans des rôles où elles vont pouvoir fournir des services ou de l'information au public, aux médias et aux athlètes, a dit Mme Bolduc. Les personnes bilingues seront identifiées avec une épinglette.»

Le 2 décembre dernier, le commissaire fédéral aux langues officielles, Graham Fraser, avait estimé que le COVAN était sur la bonne voie, mais qu'il devait accroître les services en français.

Les Jeux olympiques d'hiver de 2010 auront lieu du 12 au 28 février 2010 à Vancouver et Whistler. Les Jeux paralympiques d'hiver suivront, du 12 au 21 mars.