Serena Williams a fait très forte impression pour atteindre les quarts de finale de l'Open d'Australie avec un succès brillant sur l'Australienne Samantha Stosur (6-4, 6-2), lundi à Melbourne.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Assurée de rester N.1 mondiale après le tournoi, suite à la défaite de Caroline Wozniacki, l'Américaine a survolé son match face à l'héroïne locale en frappant 30 coups gagnants, contre 8 à son adversaire.

«J'ai du mal à y croire. Sam m'avait battue la dernière fois qu'on s'est rencontrées (à Stanford en 2009). Je me devais de bien jouer pour rivaliser. Je crois que j'ai bien servi en fait», a commenté la tenante du titre qui, de fait, a été injouable sur son engagement.

Servant dix aces, elle n'a perdu que deux points sur son service au premier set et cinq au deuxième. Si elle continue comme ça, elle sera difficile à battre dans ce tournoi où elle rencontrera la Belarusse Victoria Azarenka (N.7) ou la Russe Vera Zvonareva (N.9) en quarts de finale.

L'Australie reportait désormais tous ses espoirs sur Lleyton Hewitt qui devait défier lui-aussi un N.1 mondial, Roger Federer, lundi soir.