(Cincinnati) L’Américaine Serena Williams a été balayée mardi au premier tour du tournoi WTA de Cincinnati par la Britannique Emma Raducanu 6-4, 6-0.

Publié le 16 août
Agence France-Presse

Serena Williams, qui a annoncé, à 40 ans, sa retraite après l’US Open à la fin du mois, a quitté rapidement le court après sa défaite à plate couture, sans un mot aux journalistes de télévision.

« J’étais nerveuse du premier au dernier point… Serena est dangereuse et peut revenir de n’importe quelle situation », a déclaré quant à elle Emma Raducanu, après sa victoire face à l’Américaine aux 23 titres en Grand Chelem.  

« Nous devons tous rendre hommage à Serena et à son incroyable carrière », a-t-elle ajouté, se disant « reconnaissante » d’avoir pu affronter l’ex-numéro un mondiale. « Tout ce qu’elle a accompli est une source d’inspiration », a salué la jeune Britannique.

Serena Williams a peu joué en 2022, avec quatre matchs seulement, en raison d’une blessure.

Sa dernière victoire en simple sur le circuit WTA remonte au 4 juin 2021, lors d’un 3e tour victorieux à Roland-Garros, quelques semaines avant de déclarer forfait au premier tour de Wimbledon en raison d’une blessure à une jambe.

Elle s’est ensuite absentée pendant près d’un an, ne faisant son retour en simple que fin juin à Wimbledon, où elle a été battue d’entrée par la Française Harmony Tan.

Venus aussi battue

Sept fois sacrée en simple sur le gazon londonien et ex-N.1 mondiale incontestée, Serena Williams est aujourd’hui retombée à la 407e place mondiale.

Son dernier titre en Grand Chelem remonte à plus de cinq ans, à l’Open d’Australie 2017. Depuis, elle court en vain derrière un 24e sacre qui lui permettrait d’égaler le record de Margaret Court.

Raducanu, 19 ans, s’était révélée l’an dernier sur le gazon londonien de Wimbledon, en atteignant les 8es de finale, alors qu’elle pointait à la 338e place mondiale avant le tournoi et qu’elle n’avait jusque là jamais remporté le moindre match sur le circuit.  

Elle avait ensuite créé une énorme surprise en s’imposant à l’US Open.

À Cincinnati, la jeune Londonienne, 10e tête de série, a pris une avance de 4-1 dès la première manche, avec une seule faute contre une dizaine pour Williams.  

Le même jour, Venus Williams, la sœur aînée de Serena, a perdu 7-5, 6-1 face à la Tchèque Karolina Pliskova, ancienne numéro un mondiale.  

Chez les hommes, l’Australien Nick Kyrgios, 28e mondial, a battu (7-5, 6-4) l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina. Il affrontera ensuite l’Américain Taylor Fritz, qui a écrasé l’Argentin Sebastian Baez 6-1, 6-1.