(Washington) Liudmila Samsonova (60e mondiale) s’est adjugée le tournoi sur dur de Washington, son deuxième titre sur le circuit WTA, en renversant 4-6, 6-3, 6-3 l’Estonienne Kaia Kanepi, (37e), dimanche en finale.

Publié le 7 août
Agence France-Presse

La Russe de 23 ans, qui participait comme son adversaire du jour à sa première finale en 2022, avait ouvert son compteur l’an passé en s’imposant à sur le gazon de Berlin.

Elle n’a pas pu défendre ses chances sur celui de Wimbledon fin juin, les organisateurs du tournoi londonien n’ayant pas autorisé les joueuses et joueurs de son pays et de la Biélorussie à y participer, en réponse à l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe.

C’est donc après une absence de six semaines que Samsonova a effectué son retour gagnant sur les courts, en écartant au passage trois têtes de série, la Belge Elise Mertens (N.8), la Britannique Emma Raducanu (N.2), qui défendra son titre à l’US Open dans trois semaines, et Kanepi (N.6).   

Cette dernière, renaissante à 37 ans et soucieuse de prendre sa revanche sur sa jeune rivale qui l’avait battue lors de leur premier face-à-face, au 1er tour de Wimbledon l’an passé, visait un cinquième titre.  

Elle a effectué le meilleur départ, s’adjugeant la première manche en s’appuyant sur sa puissance dans les échanges et en faisant preuve de réalisme pour convertir sa seule balle de break à 5-4.

Samsonova a bien réagi dans la deuxième manche, breakant à deux reprises en profitant d’une accumulation d’erreurs de l’Estonienne. Gênée notamment en revers et moins dominatrice, cette dernière a craqué dans le 8e jeu de la dernière manche en cédant son engagement, la Russe ne manquant pas l’occasion ensuite de conclure sur le sien au bout de 1 h 46.