(Washington) La Canadienne Rebecca Marino a plié l’échine en quarts de finale de l’Omnium Citi, vendredi, 6-1, 7-5 devant l’Australienne Daria Saville.

Mis à jour le 5 août
La Presse Canadienne

Marino, 111e raquette mondiale, a été défaite en seulement une heure et 19 minutes de jeu.

La Canadienne a réussi à ne sauver qu’une seule des six balles de bris à laquelle elle a fait face tandis que sa rivale a été en mesure d’en sauver six en sept occasions.

Saville croisera le fer l’Estonienne Kaia Kanepi, sixième tête de série, en demi-finale. En quarts de finale, Kanepi a pris la mesure d’Anna Kalinskaya 6-7 (4), 6-4, 6-3.

Plus tôt vendredi, la vétérane Victoria Azarenka, quatrième tête de série, est passée au travers d’une première manche de 80 minutes pour défaire Tereza Martincova 7-6 (7), 6-2. Cette victoire a toutefois épuisé Ararenka qui a été vaincue par la Chinoise Xiyu Wang 6-1, 6-3 lors de son second match de la journée.

Lors du dernier match de la journée, la championne en titre des Internationaux des États-Unis, Emma Raducanu a baissé pavillon 7-6 (6), 6-1 aux dépens de Liudmila Samsonova. La Russe affrontera Wang en demi-finale.

Du côté masculin, le vice-champion de Wimbledon, Nick Kyrgios, n’a eu besoin que de 14 minutes pour terminer son match — repoussé en raison de la pluie — contre Reilly Opelka, 7-6 (1), 6-2.

Sauver son énergie a été la clé pour Kyrgios et les autres puisque le tournoi qui sert de préparation aux Internationaux des États-Unis a été disputé sous une chaleur accablante. Kyrgios, champion de l’édition de 2019 à Washington, a aussi battu tard en soirée Frances Tiafoe 7-6 (6), 6-7 (12), 6-2 et prendra part aux demi-finales.

Kyrgios croisera le fer avec Mikael Ymer pour obtenir une place en finale.

Les matchs ont été stoppés de nouveau vendredi après-midi compte tenu d’éclairs.

Devant également jouer à deux occasions vendredi — en raison de la météo — la première tête de série, Andrey Rublev a d’abord battu Maxime Cressy 6-4, 7-6 (8). Ensuite, il a pris la mesure de l’Américain J. J. Wolf 6-2, 6-3 en a ainsi obtenu son billet pour les demi-finales où il affrontera Yoshihito Nishioka.

PHOTO CAROLYN KASTER, ASSOCIATED PRESS

Andrey Rublev

Le Russe tente de mettre la main sur un quatrième titre de l’ATP cette année, ce qui le placerait au sommet de ce classement en compagnie de Rafael Nadal et Carlos Alcaraz.