(Bad Homburg Vor Der Höhe) La Canadienne Bianca Andreescu a signé une victoire à sens unique de 6-4, 6-1 contre la Russe Daria Kasatkina en quarts de finale du tournoi sur gazon de Bad Homburg, en Allemagne.

Publié le 23 juin
La Presse Canadienne

Andreescu, 64e raquette mondiale, a mis un terme au duel contre la favorite du tournoi après une heure et 21 minutes de jeu.

Il s’agissait du deuxième match en carrière entre les deux femmes, après la victoire de 5-7, 6-2 et 7-5 de l’Ontarienne au deuxième, tour de la Coupe Rogers de Toronto en 2019.

Cette fois-ci, Andreescu s’est révélée plus efficace que son adversaire avec sa deuxième balle de service — même si la Russe, 13e raquette mondiale, l’a dominée 4-3 au chapitre des as.

La représentante de l’unifolié a aussi été plus opportuniste que son adversaire en situation de bris, en plus d’avoir éliminé les déchets de son jeu.

Andreescu a converti cinq de ses six balles de bris contre Kasatkina. Cette dernière, qui a commis six doubles fautes au cours du duel, n’a brisé sa rivale que deux fois en six occasions.

Andreescu, une ex-no 4 mondiale, a effectué son retour au jeu en avril après avoir pris une pause de plusieurs mois. Elle a annoncé vers la fin de l’an dernier qu’elle raterait le début de la saison 2022 afin de récupérer physiquement et mentalement de deux années « difficiles ».

« C’est, pour être franche, merveilleux, a-t-elle déclaré après sa victoire en quarts de finale. J’ai traversé une période difficile, mais je me suis accrochée, et ça en valait véritablement la peine. »

Andreescu, la championne des Internationaux des États-Unis en 2019, affrontera en demi-finales la Roumaine Simona Halep, quatrième tête de série, qui a facilement disposé de l’Américaine Amanda Anisimova 6-2, 6-1 en fin de journée jeudi.

Il s’agit de la première demi-finale d’Andreescu cette saison. Elle avait atteint les quarts de finale au tournoi de Rome le mois dernier, avant de s’incliner devant la favorite, la Polonaise Iga Swiatek.

Le tournoi de Bad Homburg sert de préparatif en vue de Wimbledon, qui se mettra en branle dès le 27 juin.