(Paris) Félix Auger-Aliassime, neuvième tête de série, aura rendez-vous avec un joueur qualifié au premier tour des Internationaux de tennis de France, ont annoncé les organisateurs jeudi à l’issue du tirage au sort pour connaître les tableaux principaux masculin et féminin du tournoi.

Mis à jour le 19 mai
La Presse Canadienne

Le Québécois pourrait retrouver sur sa route en huitièmes de finale l’Espagnol Rafael Nadal, et au tour suivant le favori du tournoi, le Serbe Novak Djokovic.

Pour sa part, Denis Shapovalov aura rendez-vous avec le Danois Holger Rune au premier tour. Shapovalov, la 14e tête de série du tournoi, affrontera donc pour la première fois de sa carrière Rune, 40e joueur mondial, sur la terre battue parisienne.

Djokovic, qui est le champion en titre à Roland-Garros, se retrouve dans la même portion de tableau que Nadal et son compatriote Carlos Alcaraz. Djokovic avait disposé de Nadal en quarts de finale du tournoi l’an dernier.

Nadal compte 21 titres du Grand Chelem en carrière, soit un de plus que Djokovic et Roger Federer. Ce sera le premier tournoi majeur du « Djoker » depuis les Internationaux des États-Unis l’an dernier. Il n’avait pas pu participer aux Internationaux d’Australie en raison de son statut vaccinal contre la COVID-19.

Si un duel Djokovic-Nadal se concrétise en quarts de finale, alors le vainqueur pourrait croiser la route de la sixième tête de série, Alcaraz, dans le carré d’as. Alcaraz, qui est âgé de seulement 19 ans, a récemment remporté l’Omnium de Madrid sur la terre battue et est devenu le plus jeune tennisman à se hisser dans le top-10 mondial depuis Nadal en 2005.

Alcaraz pourrait affronter la troisième tête de série, Alexander Zverev, en quarts de finale. Les autres potentiels quarts de finale du côté masculin pourraient opposer le Russe Daniil Medvedev (no 2) à son compatriote Andrey Rublev (no 7) — un duel qui pourrait ne jamais avoir lieu à Wimbledon en raison des sanctions imposées par les organisateurs du tournoi contre les joueurs russes en raison de l’invasion de l’Ukraine —, et le finaliste en 2021, Stefanos Tsitsipas, au Norvégien Casper Ruud (no 8).

Fernandez contre Mladenovic

Chez les dames, Leylah Annie Fernandez entamera son tournoi contre la favorite locale, Kristina Mladenovic. La Québécoise, 17e tête de série, n’a jamais croisé le fer en carrière contre Mladenovic, 110e au monde.

Photo DARRYL DYCK, archives La Presse Canadienne

Leylah Annie Fernandez

De son côté, l’Ontarienne Bianca Andreescu, 72e raquette mondiale, affrontera au premier tour une joueuse qualifiée. La championne des Internationaux des États-Unis en 2019 pourrait ensuite devoir affronter Fernandez au troisième tour.

La Britanno-Colombienne Rebecca Marino, 116e joueuse mondiale, pourrait rejoindre Fernandez et Andreescu au tableau principal féminin. Elle devra cependant l’emporter contre l’Australienne Seone, 223e au monde, lors du troisième et dernier tour des qualifications, vendredi matin.

Par ailleurs, le retour de Naomi Osaka à Paris risque d’être corsé puisqu’elle sera confrontée à la joueuse qui l’avait battue aux Internationaux d’Australie, Amanda Anisimova.

Osaka a remporté quatre titres du Grand Chelem en carrière et a déjà occupé le premier rang mondial, avant de dégringoler au 38e échelon en raison d’une pause prolongée de ses activités. Elle a notamment pris une pause pour se refaire une santé psychologique, après s’être retirée du tournoi de Roland-Garros avant son match de deuxième tour l’an dernier en raison de symptômes d’anxiété et de dépression.

Puisqu’elle n’est pas une tête de série aux Internationaux de France, elle aurait pu affronter une tête de série dès le premier tour. C’est la raison pour laquelle elle croisera le fer avec Anisimova (no 27).

Cette dernière avait défait Osaka 4-6, 6-3 et 7-6 (5) au troisième tour à Melbourne Park en janvier.

Parmi les autres quarts de finale potentiels à Paris se trouvent ceux entre la no 1 mondiale et championne du tournoi en 2020, Iga Swiatek, et Karolina Pliskova, la championne en titre Barbora Krejcikova et Anett Kontaveit, Paula Badosa et Aryna Sabalenka, ainsi qu’Ons Jabeur contre Maria Sakkari.

Les Internationaux de France commenceront officiellement dimanche.