(Melbourne) La Polonaise Iga Swiatek, 9e mondiale et ultradominatrice jusque-là, a éprouvé de grandes difficultés pour battre la Roumaine Sorana Cirstea (38e) 5-7, 6-3, 6-3, lundi, en 8es de finale des Internationaux d'Australie.

Publié le 24 janvier
Agence France-Presse

Swiatek n’avait pas cédé la moindre manche lors des trois premiers tours, n’avait concédé que quatre jeux de moyenne en trois matchs et n’avait passé que 4 h 04 au total sur le court pour se hisser en 8es. Lors du seul match contre Cirstea, elle a perdu une manche, treize jeux et a passé 2 h 27 à batailler.

Les larmes de soulagement qui ont perlé sur son visage à l’issue de la rencontre en disent beaucoup : « je suis émotive, que je gagne ou que je perde, je pleure », a expliqué la joueuse de 20 ans, qui affrontera la Bélarusse Aryna Sabalenka (2e) ou l’Estonienne Kaia Kanepi (115e) mercredi, pour une place en demies.

« Ça m’a pris tellement d’énergie. Je n’étais pas dans le rythme au début et je tremblais après la première manche. J’étais plus nerveuse que lors des précédents matchs », a-t-elle révélé.

Et son adversaire ne lui a pas rendu la tâche facile. « Elle frappe fort et repoussait au fond du court. Moi, je faisais tout pour ne pas me laisser mettre sur les talons. Ses retours allaient aussi vite que mes services », a souligné Swiatek.

Gagnante surprise à Roland-Garros en 2020, la Polonaise atteint pour la première fois les quarts dans un autre tournoi majeur.