(Melbourne) Novak Djokovic a tenté mercredi de clarifier comment des erreurs ont été commises sur le document d’immigration soumis à son arrivée à Melbourne, la semaine dernière.

Mis à jour le 11 janvier
John Pye et Rod Mcguirk Associated Press

Depuis, son visa a été révoqué puis rétabli dans une saga impliquant la vaccination contre la COVID-19, à l’aube des Internationaux d’Australie.

Mercredi, une déclaration a été publiée sur l’Instagram du numéro 1 mondial. Au même moment, le Serbe était au Rod Laver Arena pour un entraînement avec Tristan Schoolkate, un Australien de 20 ans.

Champion en titre en Australie, Djokovic est dans les limbes avant le début du premier tournoi majeur de l’année, lundi.

Djokovic a remporté une bataille juridique lui permettant de rester dans le pays, mais il se peut encore qu’il soit expulsé, car non vacciné.

Selon des échos, il a assisté à des évènements en Serbie le mois dernier alors qu’il était contagieux. Il a aussi commis des erreurs sur un formulaire pour entrer en Australie, ce qui pourrait entraîner l’annulation de son visa.

Sur le formulaire, Djokovic a déclaré qu’il n’avait pas voyagé dans les 14 jours précédant son vol vers l’Australie.

Basé à Monte Carlo, il a été vu en Espagne et en Serbie, au cours de cette période de deux semaines.

Dans une déclaration publiée sur Instagram, Djokovic a qualifié la spéculation de « blessante » et a dit vouloir contrer la « désinformation continue » et « dissiper les inquiétudes plus larges de la communauté concernant ma présence en Australie ».

Djokovic avance avoir obtenu des tests rapides négatifs dans les jours avant un test positif fait par « prudence », car il était asymptomatique.

Concernant le formulaire, il a dit qu’il a été soumis en son nom par son équipe. « Mon agent s’excuse sincèrement pour l’erreur administrative [faite] en cochant la mauvaise case », a écrit Djokovic.

« C’était une erreur humaine et certainement pas délibérée, ajoute-t-il.

« L’équipe a fourni des informations supplémentaires au gouvernement australien pour clarifier cette question. »

La question est de savoir s’il aura une exemption aux règles exigeant la vaccination pour entrer en Australie.

Le bureau du ministre de l’Immigration Alex Hawke a déclaré que l’équipe juridique de Djokovic a déposé d’autres documents dans l’espoir d’empêcher une potentielle annulation de son visa.