(Melbourne) Malgré les doutes entourant son éventuelle vaccination contre la COVID-19, le no 1 mondial serbe Novak Djokovic figure bien parmi les joueurs annoncés mercredi aux prochains Internationaux d’Australie, où il tentera de décrocher un 21e titre record en Grand Chelem.

Publié le 8 déc. 2021
Agence France-Presse

« Nole » - qui ne s’est pas exprimé officiellement depuis l’annonce par les organisateurs du tournoi de sa présence en janvier prochain - a toujours laissé planer le doute sur sa participation aux Internationaux d’Australie, refusant de dire s’il était vacciné, alors qu’il faut l’être pour entrer dans le pays.  

Du reste, les organisateurs du tournoi ont à nouveau confirmé que tous les joueurs, leur entourage et les membres de leur encadrement devraient être vaccinés pour participer au tournoi.

« Toute demande d’exemption devra suivre les prescriptions strictes du gouvernement », a aussi ajouté la fédération australienne. « Tout allégation suggérant que la fédération chercherait à contourner ces règles est tout simplement fausse », a-t-elle ajouté, alors que certains médias ont évoqué la possibilité que les organisateurs du tournoi, avec le soutien de Tennis Australia, cherchent à permettre à Djokovic de bénéficier d’une exemption.

« Tout le monde a hâte d’assister aux Internationaux d’Australie, et tous ceux qui y prendront part-spectateurs, joueurs, responsables, encadrement-devront être totalement vaccinés », a encore répété mercredi le premier ministre adjoint de l’État de Victoria, dont Melbourne est la capitale, James Merlino.

« C’est la règle. Les exemptions médicales sont uniquement des exemptions médicales, ce ne sont pas des moyens de contourner ces règles pour des joueurs de tennis privilégiés », a-t-il insisté.

Serena Williams forfait

Mardi déjà, le nom de Djokovic était apparu parmi ceux des joueurs qui défendront les couleurs de la Serbie pour la Coupe ATP, la compétition entre nations de l’ATP, organisée début janvier à Sydney.

Vainqueur de trois des quatre tournois majeurs la saison dernière et de neuf titres aux Internationaux d’Australie, Djokovic deviendrait en cas de victoire à Melbourne le premier tennisman à conquérir 21 titres du Grand Chelem.

Mais le Serbe de 34 ans, réfractaire à la vaccination, refuse de dire s’il est vacciné contre la COVID-19. Son père Srdjan avait récemment affirmé à la télévision serbe que « Nole » n’irait « probablement pas » aux Internationaux d’Australie, dénonçant un « chantage » des organisateurs.

Parmi les joueurs annoncés face à Djokovic figure notamment Rafael Nadal, lui aussi en quête d’un 21e titre du Grand Chelem, mais pas Roger Federer. Également détenteur de 20 couronnes en Grand Chelem, le Suisse avait déjà annoncé qu’il ne prendrait pas part au tournoi.

Du côté des femmes, la no 1 mondiale Ashleigh Barty tentera d’être la première Australienne à s’imposer à domicile depuis 44 ans, et devra compter notamment sur la présence de la star japonaise Naomi Osaka, mais aussi de toutes les membres du top 20 mondial.

En revanche, Serena Williams - en quête d’un 24e titre du Grand Chelem qui lui permettrait d’égaler le record de Margaret Court - ne sera pas à Melbourne en janvier.

PHOTO ANDY BROWNBILL, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Serena Williams

L’Américaine âgée de 40 ans a expliqué avoir renoncé en suivant les avis de son encadrement médical. « Ce n’est pas une décision facile à prendre, mais je ne suis pas là où je devrais en être physiquement », a-t-elle déclaré, cité dans un communiqué des organisateurs.

« Melbourne est une des villes que je préfère visiter, et tous les ans, j’ai hâte de participer aux Internationaux d’Australie. Les fans vont me manquer, mais je suis enthousiaste à l’idée de revenir et de jouer à mon meilleur niveau », a ajouté la septuple championne des Internationaux d’Australie.