Novak Djokovic a disputé deux matchs de suite, mais les Serbes ont tout de même baissé pavillon devant l’Allemagne en phase de groupe de la Coupe Davis, samedi.

Mis à jour le 27 nov. 2021
Associated Press

Djokovic, numéro 1 mondial, a battu Jan-Lennard Struff 6-2 et 6-4, égalant les chances 1-1.

Après une courte pause, il s’est joint à Nikola Cacic, mais la paire s’est inclinée contre Tim Puetz et Kevin Krawietz, victorieux 7-6, 3-6 et 7-6.

« C’est une grande performance de vaincre l’équipe comptant sur le meilleur joueur au monde, a dit le capitaine allemand, Michael Kohlmann. Nous avons toujours cru en nous-mêmes et ç’a rapporté. »

La Serbie peut encore atteindre les quarts de finale, mais l’Allemagne peut finir première du groupe F en battant l’Autriche.

Dans la première confrontation, Dominik Koepfer a eu le dessus 7-6 et 6-4 devant Filip Krajinovic.

Plus tôt samedi, le Kazakhstan est venu de l’arrière pour vaincre la Suède tandis que la Grande-Bretagne et la Russie ont respectivement défait la France et l’Équateur.

Dans le groupe B auquel appartient le Canada, la Suède n’était qu’à une victoire d’une qualification en vue des quarts de finale après la victoire d’Elias Ymer, 6-3, 7-6 (4) contre Mikhail Kukushkin lors du premier match en simple de la journée, à Madrid.

Toutefois, Mikael Ymer, le frère cadet d’Elias, s’est incliné en trois sets face à Alexander Bublik. Ce dernier a effacé un déficit d’une manche à zéro pour l’emporter 3-6, 6-4, 6-0.

Andrey Golubev et Aleksandr Nedovyesov ont complété la remontée en remportant le match de double, 6-3, 6-3 face au tandem composé d’Andre Goransson et de Robert Lindstedt.

PHOTO BERNAT ARMANGUE, ASSOCIATED PRESS

Andrey Golubev et Aleksandr Nedovyesov

Le Kazakhstan pourra mériter une sixième participation aux quarts de finale s’il vient à bout du Canada dimanche.

La délégation canadienne se trouve dans une situation précaire après avoir perdu ses trois duels contre la Suède, jeudi. Pour espérer terminer au deuxième rang du groupe B, le Canada devra remporter ses trois matchs face au Kazakhstan dimanche.

Le Canada participe au tournoi en l’absence de ses deux meilleurs joueurs, le Montréalais Félix Auger-Aliassime et l’Ontarien Denis Shapovalov, qui ont choisi de faire impasse sur cette compétition après de longues saisons sur le circuit de l’ATP.

Medvedev dominant

Dans un match de simple du groupe A à Madrid, le deuxième joueur mondial Daniil Medvedev a réussi cinq bris de service et il a facilement battu Emilio Gomez 6-0, 6-2 pour donner à la Fédération russe de tennis une avance insurmontable de 2-0 contre l’Équateur.

PHOTO OSCAR DEL POZO, AGENCE FRANCE-PRESSE

Daniil Medvedev

Avec cette victoire, les Russes affronteront l’Espagne dimanche dans un duel qui déterminera qui finira la phase de groupe au premier rang.

« Je voulais livrer un match propre du premier au dernier point et je suis heureux d’avoir procuré le point à l’équipe », a déclaré Medvedev, le champion des Internationaux des États-Unis en septembre dernier.

Précédemment, Andrey Rublev avait donné à la son pays une première victoire, mais peut-être plus difficile que prévue, 6-3, 4-6, 6-1 contre Roberto Quiroz.

Rublev et Aslan Karatsev ont complété le balayage en défaisant le duo formé de Gonzalo Escobar et Diego Hidalgo 6-4, 4-6, 6-4.

De son côté, la Grande-Bretagne a défait la France 2-1 après avoir gagné les deux matchs en simple à Innsbruck.

Daniel Evans a d’abord défait Adrian Mannarino 7-5, 6-4. Cameron Norrie a enchaîné en prenant la mesure d’Arthur Rinderknech 6-2, 7-6 (8).

PHOTO LEONHARD FOEGER, REUTERS

Les Français Arthur Rinderknech et Nicolas Mahut saluent leurs adversaires anglais Joe Salisbury et Neal Skupski à la fin de l’affrontement.

Rinderknech et Nicolas Mahut ont évité à la France l’affront d’un balayage après avoir gagné le match de double 6-1, 6-4 contre Joe Salisbury et Neal Skupski.

La Grande-Bretagne et la France ont tous deux un point au classement du groupe C. Dimanche, les Britanniques affronteront la République tchèque, battue par la France vendredi.

Enfin, l’Australie a évité l’élimination dans le groupe D grâce à une victoire de 2-1 contre la Hongrie.

Zsombor Piros avait donné l’avance au clan hongrois grâce à une victoire de 4-6, 6-4, 6-3 contre John Millman. Alex de Minaur a réagi en défaisant Marton Fucsovics 7-5, 2-6, 7-6 (2) dans un match qui a duré plus de trois heures.

Alex Bolt et John Peers ont remporté le duel de double décisif, 6-3, 6-7 (11), 6-3.