(Turin) Le N.1 mondial Novak Djokovic a été battu en demi-finale des Masters de Turin par l’Allemand Alexander Zverev, 7-6 (7/4), 4-6, 6-3, qui l’a ainsi privé de la possibilité de remporter un sixième titre et d’égaler le record de Roger Federer.

Agence France-Presse

L’Allemand, N.3 mondial, avait déjà barré la route du Serbe cet été aux JO de Tokyo, encore en demi-finale, alors que ce dernier tentait de conquérir son premier titre olympique.  

En finale, Zverev, qui avait remporté les Masters en 2018, affrontera le vainqueur des Masters l’an dernier, le Russe Daniil Medvedev, N.2 mondial.

Samedi, face à Djokovic, Zverev aura été le plus solide dans les moments importants.

Après un premier set très solide où les deux hommes se sont rendus coup pour coup, c’est en effet Zverev qui a finalement pris le dessus dans le bris d’égalité, alors que Djokovic s’était pourtant procuré une balle de set à 5-4.

Accusant le coup, le Serbe a dans un premier temps semblé un cran en-dessous en début de deuxième manche face à Zverev, qui ne lâchait quasiment rien, avant de profiter d’un jeu de service un peu moins bon de l’Allemand pour faire le break à 5-4 et servir pour recoller à une manche partout. Mais là-encore, que ce fut dur, Djokovic ayant besoin de pas moins de cinq balles de set pour finalement empocher la deuxième manche.

Et dans le set décisif, c’est encore Zverev qui le premier a fait le break profitant de deux nouvelles fautes directes en coup droit de Djokovic. Et malgré une balle de debreak, le N.1 mondial n’a pas réussi à recoller, voyant un record lui échapper à nouveau.

« Ca a été un match fantastique. On s’est affrontés cinq fois cette saison et chaque fois, cela a été une grosse bagarre. Et pour moi, personne ne mérite autant de respect que Novak », a déclaré Zverev sur le court juste après sa victoire.