(Indian Wells) Deux têtes de série ont accédé aux demi-finales du volet masculin du tournoi d’Indian Wells, vendredi, mais pas celles que l’on attendait.

Beth Harris La Presse Canadienne

L’Américain Taylor Fritz a fait plaisir à ses partisans en défaisant l’Allemand Alexander Zverev en trois manches de 4-6, 6-3, 7-6 (3) pour signer la plus importante victoire de sa carrière.

Fritz a effacé un retard de 5-2 au troisième set en remportant quatre des cinq parties suivantes. Zverev a même eu droit à deux balles de match. L’Américain s’est donné une avance de 6-1 lors du bris d’égalité et il a éliminé la troisième tête de série à sa troisième tentative.

« J’ai continué à me battre, a mentionné Fritz, 32e tête de série. L’appui de la foule valait beaucoup pour moi. »

Fritz avait obtenu cinq victoires contre des joueurs du top-10 en 2019, incluant une contre l’Autrichien Dominic Thiem. Il a maintenant récolté la plus importante en battant Zverev, la quatrième raquette mondiale.

« Je ne me suis jamais rendu aussi loin dans un gros tournoi, a souligné Fritz, qui a remporté un premier titre sur le circuit de l’ATP en 2019, à Eastbourne. C’est facilement la meilleure victoire de ma vie, contre un adversaire difficile. »

L’opposant de Fritz en demi-finale sera le Géorgien Nikoloz Basilashvili (no 29), qui a eu raison du Grec Stefanos Tsitsipas (no 2) en trois sets de 6-4, 2-6, 6-4.

Classé au 36e rang mondial, Basilashvili a lui aussi enregistré la plus importante victoire de sa carrière. Son gain le plus notoire était survenu en quarts de finale à Doha, en mars, quand il avait vaincu Roger Federer.

PHOTO MARK J. TERRILL, ASSOCIATED PRESS

Nikoloz Basilashvili

« Ma victoire contre Roger voulait dire beaucoup parce qu’il s’agissait de mon idole, a dit Basilashvili. Cette victoire était très importante dans ma carrière. De battre Stefanos aujourd’hui, c’était très important aussi. »

Le Géorgien de 29 ans a défait Tsitsipas pour une première fois en trois tentatives. Le Grec a récolté 54 victoires cette année, un sommet sur le circuit de l’ATP.

Basilashvili a gagné son service pour remporter la première manche, mais Tsitsipas est revenu en force au deuxième set.

Lors de la manche ultime, Tsitsipas a chuté derrière la ligne de fond lors du troisième jeu et il s’est difficilement relevé. Le Grec s’est ressaisi et il a brisé Basilashvili avant de gagner son service pour prendre les devants 3-2.

Basilashvili a répliqué en gagnant trois parties de suite pour se forger une avance de 5-3. Tsitsipas a réussi trois as pour réduire l’écart à 5-4, mais le Géorgien a fermé les livres en un peu plus de deux heures.

L’autre demi-finale masculine mettra en vedette le Britannique Cameron Norrie (no 21) et le Bulgare Grigor Dimitrov (no 23), tombeur du favori Daniil Medvedev.

Chez les dames, l’Espagnole Paula Badosa passera en finale après avoir battu la Tunisienne Ons Jabeur 6-3, 6-3 en début de nuit.

L’Espagnole affrontera la gagnante du match entre la Biélorusse Victoria Azarenka.

PHOTO MARK J. TERRILL, ASSOCIATED PRESS

Victoria Azarenka

La 32e joueuse mondiale et finaliste des Internationaux des États-Unis en 2020, qui s’est pour sa part qualifiée en l’emportant sur la Lettone Jelena Ostapenko (29e mondiale) en trois sets 3-6, 6-3, 7-5.

À 32 ans, Azarenka, deux fois championne aux Internationaux d'Australie, est toujours en quête de sa première victoire en tournoi en 2021, après avoir remporté au cours de sa carrière 21 titres sur le circuit.