(New York) Les espoirs de la Canadienne Gabriela Dabrowski et de sa partenaire Luisa Stefani d’atteindre la finale du double féminin des Internationaux de tennis des États-Unis se sont estompés quand la Brésilienne a quitté le court dans un fauteuil roulant et n’a pu reprendre le match, vendredi après-midi.

Associated Press

Le score était de 6-6 et 2-1 au bris d’égalité de la première manche en faveur de Dabrowski et de Stefani, face aux Américaines Coco Gauff et Caty McNally, lorsque Stefani a croulé au sol près du filet quelques secondes après un service de sa partenaire, victime d’une blessure à une jambe.

Après plusieurs minutes au sol, en présence d’une membre de l’équipe médicale, Stefani a tenté de se relever, mais une fois debout, il lui semblait impossible de mettre quelque poids que ce soit sur sa jambe.

Elle a été transportée dans un fauteuil roulant vers le vestiaire et après une évaluation médicale, il a été déterminé que Stefani ne pouvait retourner sur le court.

Cinquièmes têtes de série du tournoi à New York, Dabrowski et Stefani tentaient de se qualifier pour une quatrième finale en autant de tournois ensemble depuis le début du mois d’août.

Entre des défaites à San Jose et à Cincinnati, Dabrowski et Stefani sont sorties victorieuses de l’Omnium Banque Nationale, à Montréal, le 15 août dernier.

En finale, Gauff, 17 ans, et McNally, 19 ans, affronteront le tandem formé de la Chinoise Zhang Shuai et de l’Australienne Samantha Stosur.

En après-midi, en demi-finale du simple masculin, le Montréalais Félix Auger-Aliassime, 12e tête de série et 15e joueur mondial, croise le fer avec le Russe Daniil Medvedev, classé deuxième.

Samedi après-midi, la Lavalloise Leylah Fernandez, 19 ans, livrera bataille à la Britannique Emma Raducanu, d’un an sa cadette, en finale du simple féminin.