(New York) Novak Djokovic, en quête d’un Grand Chelem calendaire historique, s’est qualifié pour les 8e de finale de l’US Open en battant Kei Nishikori (56e) en quatre manches, 6-7 (4/7), 6-3, 6-3, 6-2, samedi à New York.

Agence France-Presse

Comme au premier tour, le Serbe, no 1 mondial, a perdu un set, le premier, en ne semblant pas dans son assiette, à l’image du jeu décisif où il a commis trop d’erreurs directes.

Il s’est néanmoins ressaisi, bien que pas vraiment à son meilleur niveau, mais solide quand il le fallait. Le Japonais a été à la hauteur du rendez-vous et pouvait nourrir quelques regrets après la perte du deuxième set.

PHOTO JOHN MINCHILLO, ASSOCIATED PRESS

Le japonais Kei Nishikori

La suite a été du même acabit, « Nole » enchaînant quelques montagnes russes et cherchant l’appui, modéré, du public du court Arthur Ashe après des points importants, comme celui pour le gain de la troisième manche. Son cri était autant de rage que de soulagement, preuve que ce match n’était pas simple pour lui.

Le Serbe a été un peu plus tranquille au quatrième set, son adversaire baissant quelque peu les bras pour concéder sa 17e défaite d’affilée face à lui (18-2 au bilan total), au bout de 3 h 33 minutes.

« Je n’ai pas bien démarré la rencontre, j’ai été trop passif. Il a fallu trouver le bon tempo, et ça m’a pris du temps pour m’ajuster. Mais j’ai su me concentrer comme il le fallait pour rester dans le match », a-t-il commenté sur le court.

Djoko, épisode 3, s’étant fini sans mal, le quatrième des sept devant le mener à l’exploit aura lieu lundi. Ce sera face au Russe Aslan Karatsev (25e) ou à l’Américain Jenson Brooksby (99e).