(New York) La Canadienne Bianca Andreescu n’a fait qu’une bouchée de son adversaire belge Greet Minnen, samedi, l’emportant 6-1, 6-2 en seulement 67 minutes au troisième tour des Internationaux de tennis des États-Unis.

La Presse Canadienne

Sous un ciel ensoleillé, Andreescu, la sixième tête de série, n’a jamais véritablement été inquiétée par Minnen, 104e raquette mondiale.

L’Ontarienne âgée de 21 ans a réussi deux as, et elle a converti quatre de ses sept balles de bris. En comparaison, son adversaire a commis une double faute et n’a pu briser Andreescu en quatre opportunités au cours de ce duel à sens unique.

« Je crois avoir très bien joué, a dit Andreescu. J’ai travaillé fort à l’entraînement et je suis contente avec mon jeu en retour et au service, avec mon mouvement sur le terrain et aussi mon attitude. »

La championne du tournoi en 2019 aura rendez-vous en huitièmes de finale avec la Grecque Maria Sakkari, 17e tête de série.

« Je suis très excitée de jouer contre elle, a dit Andreescu. Nous avions eu un match très relevé à Miami et je m’attends à la même chose.

« Elle est très puissante, possède un bon service, bouge bien sur le terrain et elle est une fière compétitrice. Je crois que ça me décrit bien aussi. Ce sera un bon match. »

Il y aura donc deux représentantes de l’unifolié en huitièmes de finale du tournoi de simple féminin à Flushing Meadows.

La veille, la Québécoise Leylah Annie Fernandez a causé la surprise en évinçant la championne en titre du tournoi, la Japonaise Naomi Osaka, en trois manches de 5-7, 7-6 (2) et 6-4. Elle affrontera au prochain tour l’Allemande Angelique Kerber, 16e tête de série du tournoi.

Fernandez, 73e raquette mondiale, a aussi gagné au deuxième tour du tournoi de double féminin en compagnie de la Néo-Zélandaise Erin Routliffe. Les deux joueuses ont battu les Américaines Robin Montgomery et Ashlyn Krueger en deux manches de 6-2, 6-2.

Du côté masculin, l’Ontarien Denis Shapovalov a été éliminé du dernier tournoi majeur de la saison quand il a baissé pavillon 6-4, 6-4, 6-4 aux mains du Sud-Africain Lloyd Harris.

PHOTO GEOFF BURKE, USA TODAY SPORTS

Denis Shapovalov

Shapovalov a gaspillé un bris hâtif en deuxième et en troisième manche pour ouvrir la porte à son adversaire.

Le Canadien a pris les devants 3-0 au deuxième set, mais lors du cinquième jeu, il a été brisé à zéro. Alors que les deux joueurs étaient à égalité 4-4, Shapovalov a sauvé quatre balles de bris, mais il n’a pas été capable de résister à la cinquième.

En troisième manche, Shapovalov a une fois de plus brisé Harris pour se donner une avance de 2-0, mais le Sud-Africain lui a tout de suite joué le même tour. Harris a finalement fermé les livres à son service, après avoir pris les devants 5-4 grâce à un bris.

Shapovalov, septième tête de série, n’a pas été en mesure de rejoindre son compatriote Félix Auger-Aliassime au quatrième tour. Le Québécois a disposé de l’Espagnol Roberto Bautista Agut 6-3, 6-4, 4-6, 3-6 et 6-3 vendredi soir, mettant la table pour un duel au prochain tour contre l’Américain Frances Tiafoe.

En double masculin, Vasek Pospisil, de Vancouver, et le Danois Frederik Nielsen ont perdu leur match de deuxième tour contre le Roumain Horia Tecau et l’Allemand Kevin Krawietz 7-6 (12), 7-6 (4).