(San Francisco) L’Américaine Danielle Collins a soulevé dimanche son deuxième trophée WTA deux semaines seulement après son premier, avec une victoire à l’arrachée contre la Russe Daria Kasatkina à San Jose en Californie.

Agence France-Presse

Collins, qui était devenue sur la terre battue de Palermo la 14e joueuse à remporter un premier titre cette année, a poursuivi sur sa lancée avec un succès acquis dans la douleur 6-3, 6-7 (10/12), 6-1 sur le dur californien.

L’Américaine de 27 ans, 36e joueuse mondiale, aurait pu conclure plus tôt, lorsqu’elle servait pour le match dans la deuxième manche à 5-3 mais Kasatkina, 31e joueuse mondiale, a sauvé cinq balles de match pour ensuite remporter la manche au jeu décisif.

Collins s’est rattrapée dans la dernière manche en faisant le break rapidement à 3-1 puis en convertissant sa septième balle de match.

Épuisée, l’Américaine n’a même pas pu esquisser un geste de victoire et a dû être examinée par un entraîneur sur le bord du terrain avant de s’adresser au public et de participer à la cérémonie de remise du trophée.