(Wimbledon) Angelique Kerber, a prévu 2-6, 6-0 et 6-1 face à Aliaksandra Sasnovich, samedi, atteignant ainsi le quatrième tour à Wimbledon.

Associated Press

Championne de Wimbledon en 2018, l’Allemande a battu la Biélorusse en une heure et 17 minutes.

Kerber a dominé 5-2 pour les bris et n’a commis que sept fautes directes, contre 25 pour sa rivale.

Kerber, 25e tête de série, a aussi été parfaite en huit montées au filet.

Le match a été interrompu par la pluie pendant une heure et demie au premier set, avec Sasnovich aux commandes 5-1.

Kerber a aussi remporté deux tournois majeurs en 2016, soit Melbourne et New York.

Sa prochaine rivale sera Coco Gauff.

Comme en 2019, Gauff sera en action dans la deuxième semaine du tournoi. L’Américaine de 17 ans a gagné 6-3, 6-3 devant Kaja Juvan, de la Slovénie.

Vingtième tête de série, Gauff a eu l’avantage 5-2 pour les bris et 5-1 au niveau des as.

Emma Raducanu, une Anglaise de 18 ans, a surpris Sorana Cirstea 6-3 et 7-5.

PHOTO ALBERTO PEZZALI, ASSOCIATED PRESS

Emma Raducanu

Classée 338e au monde, Raducanu dispute un premier tournoi majeur.

Elle a prévalu à sa troisième balle de match quand Cirstea, 45e, a envoyé un coup droit dans le filet.

« Qui aurait pensé, a dit la jeune gagnante. Quand je faisais mes bagages [pour la bulle], mes parents me demandaient, "tu ne trouves pas que t’emmènes un peu trop d’ensembles de match ?". »

Raducanu a remporté huit jeux de suite, prenant ainsi les devants 3-0, en deuxième manche.

« J’étais débordée par les émotions, a t-elle répondu quand on lui a demandé ce qu’elle ressentait, après la victoire. J’en vibre encore. »

Au prochain tour, Raducanu va affronter Ajla Tomljanovich, tombeuse de Jelena Ostapenko, 4-6, 6-4 et 6-2.

Barbora Krejcikova, reine de Paris, a eu raison d’Anastasija Sevastova 7-6 (1), 3-6 et 7-5, méritant une 10e victoire d’affilée.

Krejcikova a commis 26 fautes directes au premier set, où elle a subi trois bris.

Sa prochaine rivale sera la favorite Ashleigh Barty. Elle s’est imposéee 6-3 et 7-5 devant Katerina Siniakova, de la République tchèque.

Barty a aussi atteint le quatrième tour à Wimbledon en 2019, la même année où l’Australienne a triomphé à Roland-Garros.