(Rome) Le Canadien Denis Shapovalov a rejoint son compatriote Félix Auger-Aliassime en huitièmes de finale du Masters de Rome.

Associated Press

La 13e tête de série du tableau masculin a défait l’Italien Stefano Travaglia, détenteur d’un laissez-passer, 7-6 (2), 6-3 sur la terre battue romaine.

Shapovalov a remporté 90 % des points lorsque sa première balle de service était en jeu, et il a préservé les trois balles de bris offertes au 69e joueur mondial.

Cette victoire a mis un terme à une séquence de quatre tournois dans lesquels le tennisman de Richmond Hill, en Ontario, n’a pu signer plus d’une victoire.

Au troisième tour, Shapovalov affrontera l’Espagnol Rafael Nadal, classé deuxième, qui a trimé dur avant de venir à bout de l’Italien Jannik Sinner 7-5, 6-4.

Pour sa part, Auger-Aliassime était en congé mercredi. Le Québécois aura rendez-vous avec le qualifié argentin Federico Delbonis jeudi.

Par ailleurs, la troisième tête de série, Daniil Medvedev, a été surpris par son compatriote russe Aslan Karatsev 6-2, 6-4.

Halep et Osaka plient bagage

Chez les dames, la championne en titre Simona Halep a dû abandonner en raison d’une blessure au mollet gauche subie au deuxième set de son match contre l’Allemande Angelique Kerber.

Halep, la troisième tête de série, menait 6-1, 3-3 avant d’annoncer son abandon.

La deuxième tête de série Naomi Osaka a baissé pavillon 7-6 (2), 6-2 devant l’Américaine Jessica Pegula. La quatrième tête de série Sofia Kenin a plié l’échine 6-1, 6-4 devant Barbora Krejcíkova.

De leur côté, la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty et Karolina Pliskova ont signé des victoires en sets consécutifs, tandis que Vera Zvonareva a éliminé la 11e tête de série Petra Kvitova 6-4, 3-6, 6-4.

Un peu plus tôt mercredi, le 1000e match de Serena Williams sur le circuit de la WTA s’est soldé par un revers de 7-6 (6), 7-5 face à Nadia Podoroska, au deuxième tour du tournoi.

PHOTO FILIPPO MONTEFORTE, AGENCE FRANCE-PRESSE

Serena Williams

Huitième tête de série, Williams, qui n’avait pas joué depuis les Internationaux d’Australie, a comblé un retard d’un bris deux fois au premier set et a sauvé les trois premières balles de manche auxquelles elle a fait face, mais l’Argentine a pris les devants sur la quatrième.

Podoroska a eu besoin de près de deux heures pour triompher de l’Américaine.

Âgée de 24 ans, Podoroska a pris une avance de 5-2 au deuxième set. Après avoir subi un premier pris en tentant de servir pour le match, elle s’est reprise au jeu suivant, brisant son adversaire.

Il s’agit de sa troisième victoire en carrière contre une adversaire du top-10.

En double féminin, la Canadienne Gabriela Dabrowski et sa partenaire de jeu américaine Asia Muhammad ont atteint les huitièmes de finale après avoir facilement évincé la Roumaine Monica Niculescu et la Russe Alla Kudryavtseva 6-2, 6-1.