(Rome) Le Québécois Félix Auger-Aliassime a dû « puiser profondément » pour venir à bout du Serbe Filip Krajinovic en trois manches, 6-3, 6-7 (5), 6-4 dans un match de premier tour de l’Omnium de tennis d’Italie dimanche.

La Presse Canadienne

Auger-Aliassime a gaspillé une opportunité de mettre fin au match à son service avec une avance de 5-4 en deuxième manche.

Lors du troisième set, il a posé des sacs de glace autour de son cou et sur ses jambes pour se rafraîchir alors que le match se déroulait par un temps chaud à la Foro Italico.

Classé 20e au monde, Auger-Aliassime a réalisé le bris décisif lors du 10e jeu de la troisième manche pour éliminer le 36e joueur mondial en 2 h 45 minutes.

Du coup, Auger-Aliassime a pris sa revanche contre Krajinovic qui l’avait vaincu au premier tour de ce tournoi Masters 1000 l’année dernière. Le Québécois a battu Krajinovic pour la première fois après avoir perdu les deux premiers duels.

PHOTO GUGLIELMO MANGIAPANE, REUTERS

Filip Krajinovic

Auger-Aliassime s’est montré plus efficace que son adversaire avec un taux d’efficacité de 72 % de points gagnés après avoir placé sa première balle de service en jeu, comparativement à 60 % pour Krajinovic. Le Québécois a inscrit 12 as, mais commis sept doubles fautes.

« Il faut y croire et être résistant par moments », a déclaré le Québécois. « Je voulais absolument gagner ce match et j’ai puisé profondément et trouvé un moyen. »

Depuis qu’il a embauché Toni Nadal à titre d’entraîneur, Auger-Aliassime a subi des défaites en première ronde des Masters de Monte-Carlo et de Madrid et atteint les quarts de finale à l’Omnium de Barcelone.

En début de semaine, à Madrid, Auger-Aliassime avait subi l’élimination dès la ronde initiale, 6-1, 6-4 contre le Norvégien Casper Ruud. Ce dernier a été éliminé en demi-finale du tournoi, samedi.

Au deuxième tour, Auger-Aliassime affrontera l’Argentin Diego Schwartzman, huitième tête de série.

Le Québécois a perdu le seul match qu’il a joué face à Schwartzman, en trois sets lors d’un tournoi intérieur sur surface dure à Cologne, en Allemagne.

Par ailleurs, l’Ontarien Denis Shapovalov, seul autre Canadien inscrit dans le volet du simple masculin, jouera son match de premier tour contre un joueur issu des qualifications.

Avec l’Associated Press