(Melbourne, Australie) L’aventure de la Québécoise Leylah Annie Fernandez aux Internationaux de tennis d’Australie a pris fin en troisième ronde du double féminin, lundi, à Melbourne. En même temps une autre Canadienne s’est approchée un peu plus d’une présence en finale.

La Presse Canadienne

Impeccable au service, la Canadienne Sharon Fichman et sa coéquipière mexicaine Giuliana Olmos ont mérité leur billet pour les quarts de finale grâce à une victoire de 6-3, 6-2 contre Fernandez et la Britannique Heather Watson, en 1 h 17 minutes.

C’est la première fois que Fichman, une championne junior en double en Australie en 2006, se qualifie pour les quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem.

Fichman et Olmos livreront bataille aux Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova, troisièmes têtes de série.

Fichman, une Torontoise de 30 ans, a gagné ses quatre jeux au service, et a été la seule des quatre joueuses à ne pas perdre son service. Elle a consolidé deux bris à la première manche, et un autre à la deuxième.

Fichman était au service lorsque Olmos a inscrit le dernier point de l’affrontement à l’aide d’une volée que Fernandez et Watson n’ont pu récupérer.

Fernandez, qui n’est âgée que de 18 ans, a gagné deux de ses quatre jeux au service, incluant le premier de la deuxième manche. Elle n’a cependant pas pu protéger son service lors du cinquième jeu de la deuxième manche, qui permettait à Fichman et Olmos de se donner une avance de 4-1.

Par ailleurs, l’Ottavienne Gabriela Dabrowski et son partenaire croate Mate Pavic ont accédé aux quarts de finale du double mixte à la suite d’une victoire de 7-6, 7-5 et 10-3 au bris d’égalité aux dépens de l’Américaine Bethanie Matteks-Sands et de la Britannique Jamie Murray.

Dabrowski est en quête d’un deuxième titre en double mixte aux Internationaux d’Australie. En compagnie de Pavic, elle a gagné le tournoi en 2018.

Dabrowski et Pavic affronteront le duo formé de la Tchèque Barbora Krejcikova et l’Américaine Rajeev Ram.