(Melbourne) Rafael Nadal, N.2 mondial, a été contesté mais il a dominé le Britannique Cameron Norrie (69e) 7-5, 6-2, 7-5, samedi au troisième tour des Internationaux d'Australie où il n’a toujours pas perdu le moindre set.

Agence France-Presse

« Tout le match a été difficile, a souligné l’Espagnol. J’ai eu des opportunités [de faire le bris] au début de chacun des sets, mais je n’ai pas su toutes les saisir. Du coup, la situation s’est compliquée ».

Malgré des douleurs au dos, Nadal avait avalé ses adversaires aux deux premiers tours en moins de deux heures. Contre Norrie, il a bataillé 2 h 14, sans faire état de douleurs.

« J’ai encore des choses à améliorer, mais j’ai un jour pour m’entraîner. Et je suis en deuxième semaine, c’est pour moi le principal pour le moment », a-t-il dit.

Il affrontera pour une place en quarts de finale l’Italien Fabio Fognini (17e) qui a éliminé l’Australien Alex de Minaur (23e) 6-4, 6-3, 6-4.

« En huitièmes, on ne peut pas espérer un match facile. Il faudra que je sois prêt et j’espère l’être », a relevé Nadal, déçu de devoir jouer de nouveau dans des stades vides.

« J’espère que le public sera de retour pour la fin du tournoi », a-t-il dit.