Lundi en Australie débutera le premier Grand chelem de l’année, avec au programme Serena Williams et Novak Djokovic, notamment.

Publié le 6 févr. 2021
Howard Fendrich Associated Press

Rafael Nadal va disputer son match de premier tour lors du jour 2. À Melbourne, il aura la chance de s’emparer seul de la marque du tennis masculin pour les titres en simple en tournois majeurs.

Lui et Roger Federer ont soulevé 20 trophées de prestige ; la 20e consécration de l’Espagnol est venue en octobre à Roland-Garros, où il a aisément défait Djokovic en finale.

Federer reste à l’écart, suite à deux opérations aux genoux.

Un deuxième triomphe australien ferait de Nadal le seul à remporter chaque étape du Grand chelem au moins deux fois.

Il a été le champion 13 fois à Paris, quatre fois à New York et deux fois à Wimbledon.

Williams a remporté 23 tournois majeurs en simple, bien que tout ne s’arrête là pour elle.

« Ma vie est bien plus qu’un trophée. Je me définis par bien plus qu’un championnat, a dit l’athlète de 39 ans, dont le dernier titre en Grand chelem remonte à 2017 en Australie, alors qu’elle était enceinte.

« Je suis une maman, je suis un être humain. Je ne suis pas qu’une joueuse de tennis. J’ai toujours ça à l’esprit. »

Williams a perdu en troisième ronde à Melbourne l’an dernier ; à Flushing Meadows, son tendon d’Achille lui a causé des ennuis et elle s’est inclinée en demi-finale.

Le même problème l’a amenée à se retirer des Internationaux de France, avant le deuxième tour.

Djokovic va tenter de battre son propre record de titres à Melbourne, où il a été couronné huit fois. Il en est à 17 titres lors de tournois majeurs.

Au sujet de la COVID-19, il n’est pas prévu que les joueurs soient testés régulièrement. Il y a aura un maximum de 30 000 amateurs sur le site chaque jour-la moitié de la capacité, mais un énorme contraste avec New York, où il n’y avait aucun supporter.

La championne en titre est l’Américaine de 22 ans Sofia Kenin, pour qui il s’agissait de son premier titre majeur.

Roi dans la Grosse pomme en septembre, Dominic Thiem a ainsi mis fin à la séquence de 13 grands tournois de suite remportés par Nadal, Djokovic ou Federer.

Battu par Djokovic en finale australienne de 2020, il est l’un des autres noms à surveiller avec Daniil Medvedev, Andrey Rublev, Stefanos Tsitsipas et Alexander Zverev, notamment.