(Adélaïde, Australie) Félix Auger-Aliassime a été éliminé en demi-finale du tournoi de tennis d’Adélaïde, en Australie, vendredi.

La Presse canadienne

Le Québécois âgé de 19 ans, deuxième tête de série du tournoi, a été vaincu sur le court central par la troisième tête de série, le Russe Andreï Rublev, en trois manches âprement disputées de 7-6 (3), 6-7 (7) et 6-4.

Rublev, qui vient de signer une 11e victoire consécutive, avait gagné son seul duel précédent contre Auger-Aliassime, sur la terre battue en Croatie en 2018.

Rublev a préservé neuf des 10 balles de bris qu’il a offertes au représentant de l’unifolié, en route vers la victoire après trois heures de jeu dans ce tournoi préparatoire aux Internationaux d’Australie.

Auger-Aliassime, qui est classé 22e au monde, a sauvé huit des 10 balles de bris qu’il a concédées, mais a perdu un jeu-clé qui a permis à Rublev de prendre les commandes 5-4 au troisième set. Rublev a ensuite scellé l’issue de la rencontre au service.

Le Russe, qui affrontera le Sud-Africain Lloyd Harris en finale, est le premier tennisman depuis 2004 à disputer deux finales consécutives lors des deux premières semaines de la saison.

Auger-Aliassime se prépare à participer à compter de la semaine prochaine aux Internationaux d’Australie, le premier tournoi majeur de la saison. Il a été établi 20e tête de série de ce tournoi ; il affrontera au premier tour un joueur issu des qualifications.

Ses compatriotes canadiens Denis Shapovalov, Milos Raonic et Vasek Pospisil figurent eux aussi au tableau principal des Internationaux d’Australie.

Entre-temps, la Canadienne Gabriela Dabrowski s’est inclinée devant une adversaire familière alors qu’elle convoitait un 10e titre en double sur le circuit de la WTA.

La joueuse d’Ottawa et sa partenaire croate Darija Jurak ont plié l’échine devant son ex-partenaire de double Yifan Xu et Nicole Melichar 2-6, 7-5, 10-5 en finale.

Dabrowski et Jurak semblaient en voie de l’emporter, après avoir pris les commandes 5-3 au deuxième set. Xu et Melichar ont cependant évité deux balles de match, gagné les quatre jeux suivants et provoqué la tenue d’un super-bris d’égalité. Elles l’ont éventuellement remporté, pour s’adjuger le titre.

Enfin, chez les dames, la no 1 mondiale Ashleigh Barty a effacé un déficit d’un bris pour vaincre l’Américaine Danielle Collins 3-6, 6-1, 7-6 (5) en demi-finales.

Barty affrontera pour le championnat samedi la 24e joueuse mondiale Dayana Yastremska, après que l’Ukrainienne âgée de 19 ans eut pris la mesure d’Aryna Sabalenka 6-4, 7-6 (4).