(Saint-Pétersbourg) SAINT-Le Canadien Milos Raonic a défait l’Américain issu des qualifications J. J. Wolf 7-6 (5), 6-1 pour accéder au deuxième tour de l’Omnium de Saint-Pétersbourg.

La Presse Canadienne

Raonic, sixième tête de série, a fait l’impasse sur les internationaux de France. Le tennisman de Thornhill, en Ontario, est moins efficace sur l’argile.

L’Omnium de Saint-Pétersbourg est un évènement ATP 500 disputé sur surface dure.

Le Canadien a réussi 21 as contre aucun pour Wolf, qui occupe le 123e rang mondial. Raonic, vainqueur du tournoi en 2015, a sauvé les cinq balles de bris auxquelles il a fait face.

Il a aussi dû sauver cinq balles de manche à 5-4 au premier set, avant de l’emporter au bris, sur sa troisième balle de manche.

Celui qui est classé 21e au monde affrontera au prochain tour le Kazakh classé 52e Alexander Bublik, tombeur de l’Américain Mackenzie McDonald 2-6, 7-6 (2), 6-4.

Plus tard mardi, le Vancouvérois Vasek Pospisil, 79e raquette mondiale, s’est incliné 6-2, 6-4 devant le Russe Andrey Rublev, tête de série no 3.

Il s’agissait du premier match de Rublev depuis que celui-ci a percé le top-10 mondial, après des solides performances à Flushing Meadows et Roland-Garros.

Rublev, 22 ans, a toutefois dû se fier à son deuxième service pour venir à bout de Pospisil, ne plaçant que 46 % de ses premières balles en jeu dans le premier set.

Deuxième tête de série, l’Ontarien Denis Shapovalov fera son entrée dans le tournoi mercredi, face au Serbe Viktor Troicki.

Il y aura un duel tout russe au deuxième tour, après que la quatrième tête de série, Karen Khachanov, eut montré la sortie à l’Australien James Duckworth 6-4, 6-4 pour mettre la table à un affrontement contre le détenteur d’un laissez-passer Aslan Karatsev.

Septième tête de série, Borna Coric a quant à lui battu le vétéran espagnol Feliciano Lopez 6-3, 7-6 (2).

 – -

Avec The Associated Press