La favorite Simona Halep a gagné 10 jeux consécutifs en route vers une victoire sans appel de 6-4, 6-0 contre Sara Sorribes Tormo au premier tour à Roland-Garros, prolongeant ainsi sa séquence de victoires à 15.

Associated Press

Vêtue d’un pantalon de sport noir et d’un chandail rose à manches longues pour combattre le froid qui s’est installé sur le terrain du stade Philippe Chatrier, la championne de 2018 a commis une série de fautes directes et tiré brièvement de l’arrière 4-2.

La Roumaine a cependant retrouvé son aplomb, s’est adjugé le premier set en gagnant le 10e jeu à zéro, et scellé l’issue de la rencontre avec sa première balle de match contre l’Espagnole.

« J’ai ressenti le froid et je ne l’aime pas en général, a dit Halep. Ce n’était pas évident et ça m’a affectée un peu. »

Halep est classée deuxième au monde, mais est la favorite du tournoi puisque l’Australienne Ashleigh Barty a choisi de s’absenter des Internationaux de France en raison des préoccupations associées à la pandémie de COVID-19. Halep a gagné sur la terre battue à Prague et à Rome, et sa séquence victorieuse — interrompue par la pandémie — remonte à février.

Elle affrontera au prochain tour sa compatriote Irina Camelia Begu, tombeuse de la Suissesse Jil Teichmann 6-4, 4-6, 6-3.

Halep n’a pas été la seule incommodée par le froid.

Sur le court du stade Suzanne Lenglen, la finaliste des Internationaux des États-Unis, Victoria Azarenka, a été exposée à une température bien différente de celle de New York il y a deux semaines.

Azarenka, la 10e tête de série, fulminait en attendant que l’arbitre ordonne l’interruption de son match contre Danka Kovinic en raison de la pluie froide d’automne.

« Je vais être congelée, a-t-elle dit. Je vais attendre quelques minutes ici parce que j’ai froid. Il fait huit degrés, huit degrés ! Je vis en Floride. Je suis habituée à la chaleur. »

Azarenka n’a toutefois pas perdu sa concentration, et à son retour elle a aisément battu Kovinic 6-1, 6-2. Elle affrontera au prochain tour Anna Karolina Schmiedlova, qui a disposé de l’Américaine Venus Williams 6-4, 6-4.

Après le match, Azarenka a soutenu que les conditions étaient dangereuses.

« Je crois que mon adversaire a glissé lors du troisième jeu, je pense donc qu’elle était aussi mal à l’aise à cause des conditions, a dit Azarenka. Est-ce que ça augmente les risques de blessure ? Absolument. Je pense que c’est le cas. »

D’autre part, la Belge Elise Mertens — la 16e tête de série — a évincé la Russe Margarita Gasparyan 6-2, 6-3.

Anett Kontaveit a baissé pavillon 6-4, 3-6, 6-4 devant la favorite locale, Caroline Garcia, tandis que Maria Sakkari (no 20) et Ekaterina Alexandrova (no 27) ont gagné leur match de premier tour.

De son côté, l’Américaine âgée de 16 ans Coco Gauff a connu du succès à son premier match dans le tableau principal à Roland-Garros en éliminant la neuvième tête de série, Johanna Konta, en deux manches de 6-3 sur le court du stade Suzanne Lenglen en fin de soirée.

La Lavalloise Leylah Annie Fernandez effectuera son entrée en scène lundi matin contre la Polonaise Magda Linette, 31e tête de série du tournoi.

Les restrictions imposées par le gouvernement français pour lutter contre la pandémie de coronavirus limitent à 1000 le nombre de spectateurs qui peuvent circuler au quotidien sur le site des Internationaux de France.

– Avec La Presse Canadienne