(Hambourg) Le Québécois Félix Auger-Aliassime a franchi avec succès la première étape au tournoi sur terre battue de Hambourg.

La Presse Canadienne

Le Québécois de 20 ans a triomphé de l’Italien Lorenzo Sonego 6-2 et 7-6 (2) à l’issue d’un match qui a duré 1 h 47.

Dominant au service en première manche — il a cédé seulement quatre points — Auger-Aliassime, 21e joueur mondial, a eu la tâche un peu moins facile à la deuxième. Il a d’ailleurs manifesté son mécontentement à quelques reprises après avoir offert des points à son adversaire.

Il a sauvé deux balles de bris au 11e jeu avant de finalement conclure au bris d’égalité.

Au prochain tour, Auger-Aliassime affrontera le Kazakh Alexander Bublik, repêché des qualifications et vainqueur de l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas 6-2 et 7-6 (5). À leur unique confrontation en carrière, Auger-Aliassime a eu le meilleur lorsque le Kazakh a abandonné alors qu’il était mené 7-6 (5) et 4-0 au Masters de Shanghai, l’an dernier.

Après avoir disputé les huitièmes de finale aux Internationaux des États-Unis, Auger-Aliassime a subi l’élimination à son premier match la semaine dernière à Rome.

« J’ai joué du bon tennis ces dernières semaines aux États-Unis. Maintenant, je me sens bien physiquement et mentalement, a confié Auger-Aliassime sur le site du tournoi. Ça va être une semaine difficile. Les tournois de la série 500 sont toujours relevés et c’est notamment le cas cette semaine. »

Auger-Aliassime s’est dit particulièrement enthousiaste de disputer un tournoi devant les spectateurs pour la première fois depuis la reprise des activités du circuit le mois dernier. Bien qu’aucun spectateur n’était présent pour son match contre Sonego, il y aura une foule limitée pour son match de deuxième tour contre Bublik. Le stade de Rothenbaum accueille jusqu’à 2300 amateurs par jour avec des mesures de sécurité très strictes.

« Il n’y a pas une pleine capacité de spectateurs, mais nous pouvons quand même entendre les applaudissements. Il n’y a rien qui remplace les applaudissements en direct. »

Dans les autres matchs à l’affiche, le Français Gaël Monfils, troisième tête de série, a subi l’élimination face au 103e joueur mondial, Yannick Hanfmann, en deux manches (6-4, 6-3).

Hanfmann a eu besoin de seulement une heure et 13 minutes pour s’imposer et l’Allemand a maintenant rendez-vous avec Cristian Garin, qui a vaincu Kei Nishikori 6-0, 6-3.

Roberto Bautista-Agut, no 4, a triomphé de Nikoloz Basilashvili (6-4 et 6-3) et il fera face à Dominik Koepfer au deuxième tour.

Fabio Fognini a pour sa part pris l’ascendant après un début de match difficile et il a eu raison de Philipp Kohlschreiber 4-6, 6-1, 7-5.