(New York) Le Russe Daniil Medvedev, 5e mondial, s’est qualifié pour les demi-finales des Internationaux des États-Unis en éliminant son compatriote Andrey Rublev (14e) 7-6 (8/6), 6-3, 7-6 (7/5), mercredi à Flushing Meadows.

Publié le 9 sept. 2020
Agence France-Presse

Medvedev, finaliste l’an passé et en quête d’un premier titre du Grand Chelem, affrontera vendredi l’Autrichien Dominic Thiem (3e) ou l’Australien Alex de Minaur (28e) qui s’affrontent en soirée.

Dans ce duel fratricide entre deux joueurs qui se côtoient sur les courts depuis leurs jeunes années, Medvedev, 24 ans, n’a pas eu partie facile contrairement à ses tours précédents, mais il est resté le plus consistant. Ne se contentant pas de renvoyer les coups de massue de Rublev, 21 ans, il a aussi été plus agressif que d’habitude.

Ce dernier a bien obtenu trois balles de manche dans le bris d’égalité, mais son adversaire les a effacées avant de plier le premier acte sur un as.

« Il jouait mieux que moi au premier set, (mené dans le bris d’égalité) je savais que je devais prendre des risques parce que si je ne faisais que renvoyer la balle, il me battrait », a-t-il déclaré après coup sur le court.

Frustré d’avoir laissé filer une belle occasion, Rublev s’est montré très nerveux et il l’a payé durant la seconde manche, survolée par son aîné.

La troisième manche s’est une nouvelle fois décidée au jeu décisif, et là encore Medvedev a été le plus solide pour avancer sans encore céder la moindre manche du tournoi.

« C’est la première fois cette année que je fête une victoire sur le court parce que physiquement ça aurait été dur si j’avais perdu cette 3e manche », a confié le Russe, soulagé de s’en être sorti sans trop de dommage.