(Sydney) Ashleigh Barty a annoncé qu’elle se retirait des Internationaux des États-Unis, stipulant qu’elle n’était pas à l’aise de voyager durant la pandémie de COVID-19.

Associated Press

La première raquette mondiale est la première tête de série à annoncer qu’elle ne participerait pas au tournoi, qui se tiendra à New York du 31 août au 13 septembre.

« Mon équipe et moi avons décidé que nous ne voyagerons pas cette année pour l’Omnium Western & Southern, ni pour les Internationaux des États-Unis, a déclaré Barty dans un communiqué paru jeudi. J’adore les deux tournois, alors c’est une décision difficile pour moi, mais il y a plusieurs risques liés au coronavirus et je ne me sens pas confortable de mettre mon équipe et de me mettre moi-même dans cette position. »

Barty, qui a triomphé à Roland-Garros en 2019, ne sait toujours pas si elle disputera un tournoi du Grand Chelem cette année. Le prestigieux tournoi français a été reporté plus tôt cette année et s’amorcera le 27 septembre.

Même si elle l’avait voulu, il aurait été difficile pour Barty de voyager outre-mer puisque l’Australie a fermé ses frontières internationales. Techniquement, la joueuse de tennis devrait obtenir une permission spéciale du gouvernement australien pour pouvoir voyager à l’étranger et les options pour les vols sont limitées.

De retour en Australie, elle aurait également dû se soumettre à une quarantaine obligatoire de quatorze jours.