(Paris) Le Chilien Nicolas Jarry a été suspendu 11 mois pour dopage à la suite d’un contrôle effectué lors de la Coupe Davis en novembre à Madrid et qui s’est avéré positif à des anabolisants, a annoncé lundi la Fédération internationale de tennis (ITF).

Agence France-Presse

L’échantillon d’urine prélevé le 19 novembre 2019 contenait des traces de ligandrol et de stanozolol, précise l’ITF.

Le joueur de 24 ans (89e mondial), dont la suspension débute au 16 décembre 2019, pourra rejouer à partir du 16 novembre 2020.