(Londres) Après avoir survécu à deux balles de match, le Serbe Novak Djokovic a remporté la finale du simple masculin des Internationaux de tennis de Wimbledon dimanche, battant le Suisse Roger Federer en cinq manches de 7-6 (5), 1-6, 7-6 (4), 4-6, 13-12 (3).

La Presse canadienne

Il s’agira d’un duel qui va passer à l’histoire par la qualité des échanges entre ces deux géants du tennis, par sa durée — la plus longue finale du simple masculin dans l’histoire de Wimbledon, quatre heures 55 minutes — et par le fait qu’il a nécessité un bris d’égalité au cinquième set, un événement sans précédent à une finale d’un tournoi du Grand Chelem chez les hommes.

« Malheureusement, dans ce genre de matchs, l’un des deux joueurs perdra », a déclaré le Serbe, après la cérémonie de remise des trophées sur le court central.

PHOTO DANIEL LEAL-OLIVAS, AGENCE FRANCE-PRESSE

Pour Djokovic, il s’agit d’un cinquième triomphe à Wimbledon, d’un deuxième d’affilée et d’un 16e titre à un tournoi du Grand Chelem. Par ailleurs, il est devenu le premier joueur en 71 ans à remporter le tournoi après avoir dû sauver des balles de match lors de la finale.

Federer visait un 21e titre en carrière, un neuvième à Wimbledon et un deuxième en trois ans.

PHOTO TOBY MELVILLE, REUTERS

Roger Federer

À lui seul, le cinquième set a duré environ deux heures et a vu Djokovic se donner une avance de 4-2 avant de subir un bris de service au septième jeu. À partir de ce moment, les deux joueurs ont défendu leur service jusqu’au 15e jeu lorsque Federer a réalisé un bris qui lui donnait une avance de 8-7.

Au service, le Suisse s’est bâti une avance de 40-15 mais a laissé filer deux balles de match, d’abord sur une erreur de sa part, puis à la suite d’un coup droit en croisé de Djokovic. Ce dernier a gagné les deux points suivants pour prolonger le suspense.

Ce n’était pas la première fois que Djokovic lui faisait le coup. Lors des demi-finales des Internationaux des États-Unis de 2010 et de 2011, le Serbe avait également fait face à deux balles de match contre Federer avant de venir de l’arrière et le battre.

Lors du bris d’égalité décisif, Djokovic a inscrit un mini-bris dès le troisième point du jeu lorsque Federer a vu sa demi-volée aboutir hors-limite. Le Serbe a tenu le coup l’emportant sur une erreur de Federer.

« J’ai tonné tout ce que j’avais », a déclaré Federer.

« Ç’a été un grand match. Ç’a été long. Il y a eu de tout. J’ai eu mes chances. Lui aussi. Je pense que nous avons joué du grand tennis. Dans un sens, je suis très heureux de ma performance, aussi », a aussi mentionné Federer pendant la cérémonie de remise de trophées.

Djokovic a récolté une 26e victoire en 48 duels contre Federer, incluant cinq de suite. En matchs du Grand Chelem, Djokovic mène 10-6 contre Federer, et 3-1 sur le terrain fétiche du Suisse.

Federer flanche… et se relève

Lors d’un premier set qui allait donner le ton à ce duel d’anthologie, Federer a obtenu la seule chance de bris, au quatrième jeu, mais n’a pas su l’exploiter lorsque son coup droit en décroisé a abouti dans le corridor du double à la gauche de Djokovic.

Ce dernier semblait en difficulté lors du bris d’égalité après avoir concédé deux mini-bris consécutifs qui ont aidé Federer à se bâtir une avance de 5-3. Djokovic a cependant gagné les quatre points suivants pour clore la première manche après exactement 60 minutes d’action endiablée.

PHOTO LAURENCE GRIFFITHS, AGENCE FRANCE-PRESSE

Nullement abattu, Federer a réagi en gagnant les quatre premiers jeux du deuxième set, qu’il a bouclé après seulement 25 minutes, sur une double faute du Serbe, sa troisième de l’affrontement.

Djokovic a retrouvé son énergie et ses sens lors de la troisième manche, et a résisté à la seule chance de bris du set, lors du dixième jeu grâce à un service gagnant. Le Serbe a ensuite gagné cinq des six premiers points du bris d’égalité, en route vers une avance de deux manches à une.

Encore une fois, Federer n’avait pas dit son dernier mot. Le Suisse a réalisé des bris consécutifs lors des cinquième et septième jeux, pour se bâtir une avance de 5-2. Pour la première fois du match, cependant, Federer a flanché à son service, permettant à Djokovic d’inscrire son premier bris de l’affrontement après trois sets sans avoir provoqué une seule chance de bris.

De retour au service, Federer a toutefois été incisif lors du dixième jeu de la manche qu’il a gagnée sans concéder un seul point pour forcer la présentation d’un cinquième set décisif.