La séquence d'invincibilité de Bianca Andreescu a pris fin lundi après-midi, alors qu'elle s'est retirée à cause d'une blessure à l'épaule droite contre l'Estonienne Anett Kontaveit, à l'Omnium de Miami.

Mis à jour le 25 mars 2019
LA PRESSE CANADIENNE

La Canadienne, qui présentait un dossier de 31-3 en 2019, a abdiqué alors qu'elle tirait de l'arrière 1-6, 0-2, au quatrième tour.

« J'ai essayé de recevoir autant de traitements que possible, a dit Andreescu, qui avait remporté 10 matchs de suite. Je pensais que ce serait correct, mais c'est devenu pire au fil du match. C'est décevant, mais ça fait partie du sport. »

Ayant disputé plus de matchs que toute rivale à la WTA cette saison, Andreescu a montré des signes de fatigue suite à cette séquence fulgurante, où elle a gagné 128 places au classement (de 152e à 24e).

« J'ai joué tellement de matchs, a t-elle poursuivi. J'imagine que c'est mon corps qui m'envoie un message. Le médecin a dit que ce n'est rien de trop sérieux, mais la douleur est là. »

Selon Sylvain Bruneau, l'entraîneur d'Andreescu, les problèmes à l'épaule ont commencé à Indian Wells.

« À chaque match à Miami, malgré toute l'emphase mise sur les traitements, ça se compliquait. Hier (dimanche), elle a frappé pendant 15 minutes. Elle a arrêté car c'était trop douloureux », a-t-il confié.

Selon Bruneau, Andreescu est complètement épuisée, mais l'épaule est la cause de son abandon.

Lundi, elle a reçu la visite d'une thérapeute athlétique, à la fin du premier set.

En quatre jeux au service, l'athlète de 18 ans a été victime de quatre doubles fautes et a perdu trois des huit balles des bris auxquelles elle a fait face. Elle n'a gagné que 18 points sur 40 à son service pendant tout le match.

Elle a perdu son service dès sa première tentative, qui avait été interrompue par un délai d'environ 90 minutes causé par la pluie. Au retour, alors qu'elle était à un point d'égaler le score 1-1 au premier set, elle a perdu les trois points suivants, et le jeu.

Deux jeux plus tard, elle a dû sauver trois autres balles de bris pour réduire l'avance de Kontaveit à 3-1, mais a de nouveau perdu son service lors du sixième jeu.

Lors du septième jeu, Andreescu a laissé filer quatre chances de bris avant de concéder le jeu et la manche à la 19e joueuse mondiale.

À la suite de ce revers, Andreescu devrait demeurer parmi le top-25 du classement mondial au début de la prochaine semaine.

Elle délaissera le tournoi de Charleston, la semaine prochaine, mais elle compte prendre part à la Fed Cup, les 20 et 21 avril.

Chez les hommes, le Canadien Denis Shapovalov est passé au quatrième tour en battant le Russe Andrey Rublev 6-3, 7-6 (5).

Vingtième tête de série, l'Ontarien a eu le dessus 2-1 pour les bris et 5-2 pour les as face à Rublev, 99e au monde.

Le prochain rival de Shapovalov sera Stefanos Tsitsipas, qui a défait Leonardo Mayer, 6-4 et 6-4.

Shapovalov a affronté le jeune Grec deux fois l'an dernier. Le Canadien s'est imposé à Melbourne, avant de s'incliner à Monaco.

Mardi, le Montréalais Félix Auger-Aliassime jouera contre Nikoloz Basilashvili de la Géorgie, au quatrième tour.

En double, Shapovalov et l'Indien Rohan Bopanna ont atteint les quarts de finale, tout comme, chez les dames, la Chinoise Yifan Xu et Gabriela Dabrowski, d'Ottawa.