La Danoise Clara Tauson s'est avérée trop forte pour la Lavalloise Leylah Annie Fernandez en finale des filles aux Internationaux d'Australie, samedi.

Mis à jour le 25 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

La favorite du tournoi junior a inscrit une victoire de 6-4, 6-3 contre la quatrième tête de série et 434e raquette au monde.

« Ce n'était pas le résultat espéré, mais ce fut quand même une expérience incroyable, a dit Fernandez. Je suis contente d'avoir atteint la finale, mais déçue de ne pas avoir joué mon meilleur tennis aujourd'hui. »

Fernandez avait aussi perdu 6-2, 6-3 contre Tauson en finale d'un tournoi préparatoire la semaine dernière à Traralgon, à environ deux heures de Melbourne Park.

Tauson a profité d'une séquence de trois bris consécutifs inscrits par les deux joueuses aux cinquième, sixième et septième jeux de la première manche pour s'imposer par un bris.

La Danoise de 16 ans s'est détachée de son adversaire au deuxième set à l'aide de trois autres bris pour servir pour le match à 5-2. Elle a toutefois commis une double faute sur sa première balle de championnat et permis à Fernandez de reprendre un bris et prolonger le duel.

Cependant, la Québécoise de 16 ans a commis à son tour une double faute à un moment inopportun, offrant deux balles de championnat à sa rivale. Tauson a pu célébrer quand Fernandez a envoyé un coup droit hors des limites du terrain.

« Je ne réussissais pas les coups que je parviens habituellement à frapper. Ce n'était pas ma journée, a affirmé Fernandez. Elle a joué de l'excellent tennis. Elle a fait ce qu'elle avait à faire et j'ai commis plus d'erreurs qu'elle. Je devrai simplement continuer à travailler fort et discuter avec mon entraîneur pour savoir quoi améliorer en prévision de notre prochain duel. »

Fernandez tentait de devenir la cinquième joueuse canadienne à remporter un tournoi majeur en simple chez les juniors après Eugenie Bouchard (2012), Filip Peliwo (2012), Denis Shapovalov (2016) et Félix Auger-Aliassime (2016).

Son parcours à Melbourne lui permettra d'intégrer le top-10 junior de l'ITF lors de la prochaine mise à jour du classement, lundi.