Source ID:06bf356e829c31b990953052a4fa450f; App Source:StoryBuilder

Australie: Eugenie affrontera Serena, jeudi

Eugenie Bouchard... (Photo Mark Schiefelbein, AP)

Agrandir

Eugenie Bouchard

Photo Mark Schiefelbein, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
GREGORY STRONG
La Presse Canadienne

Une guigne prolongée a sérieusement fait glisser Eugenie Bouchard au classement, mais on a récemment vu des signes encourageants.

Ces derniers temps, la Québécoise ramène plus souvent à l'esprit son jeu d'antan, et elle semble prête à continuer de progresser.

Son prochain défi est toutefois de taille : affronter la légendaire Serena Williams jeudi, à Melbourne Park. Cette dernière compte 23 titres majeurs en simple.

Bouchard n'avait que 20 ans quand elle a atteint le cinquième échelon de la WTA, en 2014. Elle s'est qualifiée pour deux demi-finales consécutives du Grand Chelem, cette année-là, avant d'atteindre le match ultime à Wimbledon.

Elle a commencé à perdre du terrain l'été suivant, puis elle a conclu 2015 au 48e rang. Deux ans plus tard, elle était 83e, et ensuite 194e, en juin dernier. Mais récemment, une meilleure tenue l'a replacé dans le top 80 (79e).

Robert Bettauer, ancien entraîneur de l'équipe nationale, souligne deux choses qui ont aidé la jeune femme de 24 ans.

D'abord, sa participation à la Fed Cup au printemps dernier - elle a gagné deux fois en simple et le Canada a défait l'Ukraine, 3 à 2. De plus, elle a recommencé à gagner des matchs lors de tournois de niveau inférieur.

« Elle devait reprendre confiance, mentionne Bettauer. Elle a repris confiance et quand elle frappe la balle tôt, elle enlève beaucoup de temps de réaction à ses rivales. »

Bouchard vient d'épater à Auckland, atteignant les quarts de finale en simple, en plus de remporter un premier titre en double en carrière.

Williams est la 16e tête de série, mais elle a disputé un seul match officiel depuis quatre mois.

« C'est une réelle opportunité pour Bouchard, a dit Bettauer, qui est maintenant analyste pour Sportsnet. Serena ne prendra pas ce match à la légère. Elle sait que ça peut être corsé. »

Williams a remporté ses deux rencontres précédentes contre la Canadienne - des matchs qui remontent à 2013 et 2014.

« Je suis super excitée (à propos de jeudi), a dit Bouchard. C'est la raison pourquoi on participe aux grands tournois, pour affronter les meilleures joueuses. »

Williams a été la championne des Internationaux d'Australie sept fois, le plus récemment en 2017. Elle a eu de bons mots pour son adversaire.

« Elle fait tout bien et j'aime le fait qu'elle n'abandonne pas, a dit Williams, au sujet de Bouchard. Les gens pensent qu'elle ne fera pas grand bruit, mais elle ne laisse pas ça la déranger. Elle continue de se battre et de faire ce qu'il faut. »

Bouchard est très suivie sur Instagram. Elle suscite l'intérêt de plusieurs tranches de la population, et renouer avec le succès est une trame narrative populaire.

Marvin Ryder, professeur de marketing à l'Université McMaster, à Hamilton, croit qu'une bonne performance contre Williams pourrait vraiment la relancer.

« Si elle devait gagner ou au moins très bien paraître, ça lui redonnerait du lustre, c'est certain », a t-il dit.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer