(Monaco) Novak Djokovic a éprouvé des ennuis au service, mais il a tout de même atteint le troisième tour du Masters de Monte-Carlo à l’aide d’une difficile victoire de 6-3, 4-6, 6-4 face à Philipp Kohlschreiber.

Jérôme Pugmire
Associated Press

Djokovic a commis huit doubles fautes et a eu besoin de cinq balles de match pour battre Kohlschreiber, qui avait perdu huit de leurs 10 premiers affrontements avant de signer une rare victoire au troisième tour à Indian Wells, le mois dernier.

Il a de nouveau causé des ennuis au premier joueur au monde dans ce match truffé d’erreurs, notamment marqué par huit bris de service consécutifs avec Kohlschreiber en avance 2-1 au deuxième set. Au milieu de cette séquence, Djokovic a eu besoin de traitements au pouce droit pendant quelques minutes. Il a semblé s’infliger cette blessure en glissant le long de la ligne de fond dans le cinquième jeu.

Après que Kohlschreiber eu été brisé au début de la manche ultime — le huitième bris consécutif —, Djokovic a sauvé une balle de bris avant de finalement prendre les devants 2-0.

Le tennisman aux 15 titres du Grand Chelem, qui tentera de remporter un quatrième majeur consécutif aux Internationaux de France le mois prochain, a ensuite augmenté son niveau de jeu. Il a tenu Kohlschreiber à zéro pour faire 4-2 et sauvé une balle de bris pour prendre les devants 5-3, obligeant l’Allemand de 35 ans à servir pour demeurer dans le coup, ce qu’il a réussi, sauvant une balle de match au passage.

Au service pour le match, Djokovic a de nouveau bousillé trois balles de match. Il a finalement inscrit la victoire quand un retour de Kohlschreiber s’est avéré trop long.

Au prochain tour, il fera face au vainqueur du duel entre l’Américain Taylor Fritz, qui a profité de l’abandon du Français Jo-Wilfried alors qu’il menait 6-4, 2-0 dans son match de premier tour, et l’Argentin Diego Schwartzman.

Dans les autres rencontres de deuxième tour, l’Argentin Guido Pella a montré la sortie à la septième tête de série Marin Cilic 6-3, 5-7, 6-1, brisant le service de l’imposant Croate en huit occasions.

L’Italien issu des qualifications Lorenzo Sonego a causé une autre surprise quand il a éliminé le Russe classé huitième Karen Khachanov 7-6 (4), 6-4.