Mike Bryan, qui détient maintenant plus de titres en double masculin lors d'un tournoi du Grand Chelem que quiconque, pourra choisir son partenaire l'an prochain.

Publié le 7 sept. 2018
Brian Mahoney ASSOCIATED PRESS

Il pourrait jouer à nouveau avec son frère jumeau Bob, qui devrait revenir au jeu après avoir guéri une blessure à la hanche, ou il pourrait jouer avec Jack Sock, gardant intact un duo parfait en vue des tournois du Grand Chelem.

Sock lui a certainement donné une raison d'y penser.

Lui et Bryan ont signé un deuxième titre consécutif en double lors d'un tournoi majeur, battant Lukasz Kubot et Marcelo Melo 6-3, 6-1, vendredi, aux Internationaux de tennis des États-Unis.

Il s'agissait du 18e titre majeur en double pour Mike Bryan, brisant l'égalité avec John Newcombe. À 40 ans et quatre mois, Bryan est également devenu le champion en double d'un Grand Chelem le plus âgé de l'ère moderne.

Six de ses titres sont survenus à Flushing Meadows, ce qui constitue un record.

Les 16 premiers titres de Mike ont été gagnés avec Bob. Quand ce dernier s'est blessé, Mike a contacté Sock, qui n'envisageait pas de jouer en double afin de se concentrer sur le simple.

Sock n'a pas mis de temps avant de voir les choses différemment

Bryan et Sock, troisièmes têtes de série du tournoi, sont devenus la première paire à triompher consécutivement en double lors d'un tournoi majeur depuis que Mike et Bob ont signé quatre gains de suite en 2012-13. Il s'agit du premier duo à gagner le tournoi de Wimbledon et les Internationaux des États-Unis dans la même année depuis Jonas Bjorkman et Todd Woodbridge, en 2003.

Kubot et Melo, classés septièmes, tentaient de remporter un deuxième titre majeur ensemble, soit depuis leur victoire à Wimbledon en 2017.