Naomi Osaka a pulvérisé Lesia Tsurenko 6-1, 6-1 aux Internationaux de tennis des États-Unis, mercredi, obtenant du même coup son premier billet pour le carré d'as dans un tournoi du Grand Chelem.

ASSOCIATED PRESS

La 20e tête de série a brisé Tsurenko dès le deuxième jeu de la rencontre, malgré le fait qu'elle se trouvait dans la portion ensoleillée du court du stade Arthur Ashe, et elle n'a plus jamais regardé derrière par la suite. Elle n'a mis que 26 minutes pour s'adjuger le premier set, et a conclu le match en moins d'une heure.

En demi-finale, elle aura rendez-vous avec l'Américaine Madison Keys, finaliste du tournoi l'an dernier. La 14e tête de série a défait l'Espagnole Carla Suarez Navarro, 30e tête d'affiche, 6-4, 6-3, en soirée.

Tsurenko, qui a commis 31 fautes directes, a pris les devants 40-15 au premier jeu du deuxième set, mais elle a de nouveau été brisée. Elle a aussi obtenu trois balles de bris au sixième jeu de la manche, mais n'a pu en profiter contre la joueuse âgée de 20 ans.

Tsurenko, qui est âgée de 29 ans, s'est agrippée les jambes à maintes reprises pendant la rencontre, mais elle n'a jamais demandé l'intervention d'un thérapeute. Elle avait éprouvé de la difficulté à composer avec la chaleur dans une victoire en trois sets contre Marketa Vondrousova - la tombeuse d'Eugenie Bouchard - lundi.

Osaka est ainsi devenue la première Japonaise à atteindre le carré d'as dans un tournoi majeur depuis Kimiko Date à Wimbledon en 1996.

Trois des cinq matches d'Osaka ont été réglés en moins d'une heure, depuis le début du tournoi.

Âgée de 23 ans, Keys a malmené Suarez Navarro avec son puissant service et ses puissants coups de fond de terrain.

Keys n'a fait face qu'à deux balles de bris, dont une fois où elle servait pour la victoire lors du dernier jeu du match, et les a sauvé toutes les deux.

Elle a atteint le carré d'as lors de trois des cinq derniers tournois du Grand Chelem, mais l'Américaine est toujours en quête de son premier titre majeur.

L'an dernier, Keys s'était inclinée en finale devant Sloane Stephens, qui avait triomphé à domicile. Cette année, elle a également baissé pavillon devant sa compatriote en demi-finale aux Internationaux de France.

Dans l'autre match de demi-finale jeudi soir, Serena Williams croisera le fer avec Anastasija Sevastova.