La Roumaine Simona Halep s'est inclinée 6-2, 6-4 devant l'Estonienne Kaia Kanepi au premier tour des Internationaux des États-Unis, lundi, devenant ainsi la première favorite du tournoi à être éliminée dès son premier match à Flushing Meadows.

Mis à jour le 27 août 2018
Howard Fendrich ASSOCIATED PRESS

Halep a été débordée par le jeu en puissance de la 44e raquette mondiale, qui n'a eu besoin que de 76 minutes pour vaincre la championne de la Coupe Rogers.

Il s'agissait du premier match présenté depuis la fin des travaux de rénovation du Stade Louis Armstrong, qui comprend maintenant un toit rétractable. Les organisateurs n'ont pas eu besoin de déployer le toit, mais certains auraient peut-être souhaité une meilleure protection contre la chaleur accablante - 33 degrés Celsius - et le soleil ardent.

Depuis que les professionnels sont admis dans les internationaux, soit depuis 1968, seulement cinq femmes classées no 1 d'un tournoi majeur ont perdu leur premier match. Martina Hingis a subi l'affront deux fois à Wimbledon, où Steffi Graf a subi le même sort. Angelique Kerber avait été éliminée au premier tour à Roland-Garros, tandis que Virginia Ruzici avait subi la défaite à Melbourne.

Halep, gagnante des Internationaux de France en juin, est quand même assurée de demeurer au premier rang mondial.

Elle avait aussi perdu son premier set 6-2 à Roland-Garros avant de renverser la vapeur et remporter le tournoi. Elle n'a jamais eu l'occasion de le faire face à Kanepi, qui a atteint les quarts l'an dernier.

C'est la deuxième année d'affilée où Halep se fait montrer la sortie dès le premier tour à Flushing Meadows. Mais en 2017, c'est la quintuple gagnante en Grand Chelem Maria Sharapova qui l'a éliminée.

Kanepi a pris le contrôle en fond de court, signant 26 coups gagnants contre neuf de cette position, 14 sur son coup droit. Elle a pourtant commis trois fois plus de fautes directes - 28 contre neuf - que son adversaire. Mais son style à haut risque, mais à fortes récompenses a fini par payer.

Halep a même perdu patience au deuxième set. Tirant de l'arrière 3-0, elle a frappé par deux fois sa raquette au sol, entraînant un avertissement de l'arbitre.

Kanepi trouvera sur sa route Jil Teichmann de la Suisse, 168e au monde.

Serena Williams a eu raison de Magda Linette 6-4 et 6-0 en soirée. Elle a raté le rendez-vous new-yorkais l'an dernier, donnant naissance à sa fille pendant le tournoi.

Williams pourrait avoir comme rivale de troisième tour sa soeur aînée. Venus a prévalu 6-3, 5-7 et 6-3 contre Svetlana Kuznetsova.

Une autre Américaine a ravi son public. Sloane Stephens, championne en titre, a réussi son entrée en infligeant un revers de 6-1 et 7-5 à Evgeniya Rodina.

Cinq bris ont aidé Garbine Muguruza à vite écarter Shuai Zhang. Récemment de retour après une blessure au bras, l'Espagnole a battu la Chinoise 6-3 et 6-0.

L'Ukrainienne Elina Svitolina, septième tête de série, a défait l'Américaine Sachia Vickery 6-3, 1-6 et 6-3.

Du côté masculin, le champion des Internationaux des États-Unis en 2016, Stanislas Wawrinka, a pris la mesure de la huitième tête de série  Grigor Dimitrov 6-3, 6-2, 7-5, tandis que l'Américain Jack Sock a mis un terme à une série de sept revers en simple en éliminant l'Argentin Guido Andreozzi 6-0, 7-6 (4), 6-2.

En soirée, le champion en titre Rafael Nadal est passé au deuxième tour quand David Ferrer s'est retiré avec le score favorisant son compatriote espagnol, 6-3 et 3-4.

À l'instar de Halep, Kyle Edmund et Roberto Bautista Agut ont aussi été surpris lundi. Edmund a plié l'échine devant l'Italien Paolo Lorenzi 4-6, 6-4, 7-5, 6-1, alors que l'Espagnol Bautista Agut a été malmené 6-3, 6-3, 6-4 par l'Australien Jason Kubler.

Andy Murray s'est imposé 6-7 (5), 6-3, 7-5 et 6-3 devant James Duckworth, de l'Australie. Auteur de six bris, l'Écossais aura comme prochain rival Fernando Verdasco, 31e tête de série.

Murray dispute un premier tournoi du Grand chelem depuis Wimbledon l'an dernier. Il a ensuite dû subir une opération à la hanche, ce qui l'a limité à huit matches cette année.

En duel américain, John Isner, 11e tête de série, a gagné 7-6 (3), 6-3 et 6-4 contre Bradley Klahn. Demi-finaliste à Wimbledon, Isner a aidé sa cause avec une vingtaine d'as.

Stafanos Tsitsipas et Dominic Thiem ont gagné leurs matches en trois sets. Le jeune Grec s'est imposé 6-3, 7-6 (1) et 6-3, face à Tommy Robredo, tandis que l'Autrichien a battu Mirza Basic 6-3, 6-1 et 6-4.