Qu'Andre Agassi devienne l'entraîneur de Novak Djokovic, «c'est un point positif pour lui et une bonne chose pour le tennis», a estimé mercredi le numéro 1 mondial Andy Murray, bien qu'un peu «surpris» par la décision de l'Américain de devenir entraîneur.

Publié le 24 mai 2017
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Être aidé par Andre, c'est forcément un point positif pour Novak et c'est bien pour le tennis. Quand les grands joueurs du passé restent dans leur sport, cela suscite plus d'intérêt», a expliqué à l'AFP le Britannique dans le cadre d'une opération de communication avec son équipementier Under Armour à Paris.

«Je ne sais pas en quoi consiste leur accord. Mais je sais qu'Andre est quelqu'un de très, très occupé. Il fait énormément de choses loin du tennis. Il y a notamment son école à Las Vegas...», a ajouté Murray, qui s'exprimait quatre jours avant le début de Roland-Garros.

«C'était un peu une surprise parce que je ne pensais pas qu'il déciderait un jour de devenir entraîneur», a-t-il souligné.