Le Britannique Andy Murray est devenu numéro 1 mondial, détrônant ainsi Novak Djokovic qui occupait cette position depuis juillet 2014, selon le classement de l'ATP publié lundi, qui voit Roger Federer sortir du top 10 pour la première fois depuis 14 ans.

Mis à jour le 7 nov. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Murray, vainqueur à Paris-Bercy dimanche de son quatrième tournoi d'affilée après Pékin, Shanghai et Vienne, est, à 29 ans, le deuxième joueur le plus âgé à atteindre pour la première fois le sommet du tennis mondial après l'Australien John Newcombe en 1974 (à 30 ans).

Djokovic, lui, tombe de son piédestal après 122 semaines de règne ininterrompu depuis le 7 juillet 2014. Le Serbe, qui a porté le dossard de numéro 1 mondial pendant 223 semaines au total, compte désormais 405 points de retard sur l'Écossais.

La bataille pour savoir lequel des deux joueurs sera le roi du tennis mondial en fin d'année se poursuivra aux Finales de l'ATP à Londres (13-20 novembre), qui réunissent les huit meilleurs joueurs de la saison.

Autre révolution dans ce nouveau classement de l'ATP: Roger Federer, qui a mis un terme à sa saison dès juillet, blessé au genou, n'apparaît pas dans le top 10 pour la première fois depuis le 13 octobre 2002, soit plus de 14 ans. Le Suisse aux 17 titres du Grand Chelem et aux 302 semaines dans la peau de numéro 1 mondial glisse de sept places et ne pointe plus qu'au 16e rang.

Le Croate Marin Cilic, tombeur de Djokovic à Paris moins d'une semaine après son titre à Bâle, n'a lui jamais été aussi haut: il grimpe de trois rangs, jusqu'en septième position, aux dépens notamment de l'Espagnol Rafael Nadal, qui a écourté sa saison et perd deux places (8e).

Le Français Gaël Monfils, qualifié pour la première fois pour les Finales de l'ATP à 30 ans, obtient lui aussi son meilleur classement: il progresse d'une place, au sixième rang.

Finaliste à Bercy dimanche, l'Américain John Isner fait un bond de huit places, synonyme de retour dans le top 20 (19e). Un top 20 que quitte en revanche l'Espagnol David Ferrer, ancien numéro 3 mondial, pour la première fois depuis fin juillet 2009.

Photo Justin Tallis, archives AFP

Roger Federer se retrouve au 16e rang mondial.