Le tournoi WTA de Dubaï a perdu mardi deux de ses têtes d'affiche, la N.1 mondiale Serena Williams grippée et la Suissesse Belinda Bencic, finaliste à Saint-Pétersbourg dimanche et 10e joueuse mondiale à l'âge de 18 ans.

Mis à jour le 16 févr. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Je me remets à peine d'une grippe et je ne me sens pas à 100%, a déclaré Serena Williams sur le site de la Fédération qatarienne. Je dois prendre ce laps de temps pour récupérer, mais je reviendrai à Doha pour voir mes fans bientôt».

Bencic a été, elle, battue sur le court par l'ancienne N.1 mondiale, la Serbe Jelena Jankovic, aujourd'hui 20e joueuse mondiale, victorieuse en trois sets 4-6, 7-5, 6-4.

«J'essayais juste de me battre sur tous les points, de m'accrocher. Belinda jouait tellement bien et j'étais même sur le point de perdre le deuxième set. Mais je me suis battue de toutes mes forces et j'ai de la chance de l'avoir gagné», a commenté Jankovic, finaliste de l'US Open 2008.

Au prochain tour, Jankovic, 30 ans, sera opposée à l'Allemande Andrea Petkovic, 28e mondiale, qualifiée depuis lundi.

«Ce sera cool. Andrea est une amie et je connais bien son jeu. Nous nous sommes d'ailleurs entraînées ensemble il y a deux jours. Donc, il n'y a aucun secret entre nous», a conclu Jankovic.

Une autre Serbe, Ana Ivanovic (17e), a aussi obtenu son ticket pour le deuxième tour après avoir donné une leçon de tennis et d'efficacité à l'Australienne Daria Gavrilova (35e) 6-1, 6-0.

Au prochain tour, Ivanovic devra rencontrer plus d'opposition de la part de la Roumaine Simona Halep, N.3 mondiale et tenante du titre.