Source ID:; App Source:

Retour rassurant d'Aleksandra Wozniak

Aleksandra Wozniak a effectué un retour à la... (Photo: PC)

Agrandir

Aleksandra Wozniak a effectué un retour à la compétition, lundi, après une longue absence provoquée par une blessure à l'épaule droite.

Photo: PC

La Québécoise Aleksandra Wozniak, pratiquement inactive depuis un an, a effectué son retour à la compétition lundi à New Haven. La joueuse de 25 ans a offert une très belle performance dans une défaite de 2-6, 6-2, 6-7 (5) face à la Russe Ekaterina Makarova, 26e joueuse mondiale.

Après une première manche laborieuse - la rouille sans doute... -, Wozniak a retrouvé son aplomb dans la deuxième. La manche décisive a ensuite été très indécise, la Québécoise brisant le service de sa rivale dans le 10e jeu, quand Makarova servait pour la victoire. Wozniak a ensuite pris les devants 6-5, mais la Russe est revenue à égalité avant de s'imposer dans le bris.

«Je suis très contente de revenir à la compétition, ça m'a beaucoup manqué, a expliqué Aleksandra. J'ai travaillé vraiment fort avec toute mon équipe pour rétablir l'épaule à 100% et pour être bien préparée à ce retour.

«C'était un bon test pour l'épaule, mais elle a très bien réagi, ce qui est vraiment encourageant. Étant donné que je n'ai pas joué pendant six mois sur dix dans la dernière année, c'est très encourageant de jouer un match aussi serré contre une fille du top 25. J'aurais voulu gagner, c'est sûr, mais je suis fière de moi et je reste positive.»

Loin au classement

Meilleure joueuse canadienne depuis plusieurs saisons déjà, Wozniak a chuté très loin au classement, au-delà du 250e rang, en raison d'une longue absence provoquée par une blessure à l'épaule droite. Quart de finaliste à la Coupe Rogers en 2012, elle s'était blessée quelques semaines plus tard au Challenge Bell de Québec. Une première tentative de retour, en mars à Miami, avait vite tourné court, et la Québécoise avait dû s'armer de patience.

«Je croyais que j'étais guérie, mais ce n'était pas le cas, et les spécialistes m'ont prescrit quatre mois de repos, avant de me remettre à l'entraînement avec un plan très rigoureux que j'ai complété il y a quelques jours», expliquait Wozniak récemment, en marge de la Coupe Rogers au stade Uniprix.

«Mon épaule ne me dérange plus depuis plusieurs semaines, malgré les efforts en gymnase et sur les courts. Ça n'a pas été facile, mais j'accepte mon sort. C'est le prix à payer pour revenir en pleine santé.»

Les règles de la WTA permettent aux joueuses en convalescence de bénéficier du classement «protégé» qu'elles détenaient lorsqu'elles se sont blessées - le 41e dans le cas de Wozniak - et de s'inscrire à huit tournois avec ce classement.

C'est ce qui a permis à Wozniak de jouer à New Haven, et c'est ce qui lui permettra d'accéder directement au tableau principal des Internationaux des États-Unis, la semaine prochaine, et à d'autres tournois importants au cours de l'automne. Elle devra évidemment profiter au maximum de ces tournois pour accumuler des points et remonter au classement.

Visiblement impatiente de revenir au jeu - «C'est dur pour une joueuse de tennis d'être tenue à l'écart des courts...» -, Wozniak était heureuse de sa performance lundi et surtout confiante de retrouver son niveau habituel dans un proche avenir.

Comme elle l'a répété lundi, elle aura surtout besoin de jouer un maximum de matchs.

Place à l'Omnium des États-Unis

C'est mardi à New York que s'amorcent les qualifications des Internationaux des États-Unis. Plusieurs Canadiens sont de la compétition, tant chez les hommes que chez les femmes. La Québécoise Stéphanie Dubois est du groupe, comme les Ontariennes Sharon Fichman (96e) et Gabriela Dabrowski (67e en double). Elles tenteront de rejoindre Eugenie Bouchard (57e) et Wozniak au tableau principal du simple féminin.

Chez les hommes, Jesse Levine (135e), Frank Dancevic (153e), Peter Polansky (220e) et Steven Diez (244e) vont tenter de se qualifier. Milos Raonic (11e) - qui a perdu une place au classement et n'aura donc été qu'une semaine dans le top 10 - et Vasek Pospisil (39e) sont déjà assurés d'une place en simple masculin.

Les qualifications se poursuivront jusqu'à vendredi.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Eugenie Bouchard s'approche du top 50

    Tennis

    Eugenie Bouchard s'approche du top 50

    La Québécoise Eugenie Bouchard a progressé de cinq places au classement de la WTA, publié lundi, passant du 62e au 57e rang mondial. »

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer