Source ID:; App Source:

Wawrinka et Haas au menu de Nadal et Djokovic

Rafael Nadal a reçu un énorme gâteau sur... (Photo Martin Bureau, AFP)

Agrandir

Rafael Nadal a reçu un énorme gâteau sur le court après sa victoire pour souligner son 27e anniversaire.

Photo Martin Bureau, AFP

Cyril Belaud
Agence France-Presse
Paris

Novak Djokovic et Rafael Nadal seront comme de coutume au rendez-vous des quarts de finale de Roland-Garros, où ils seront opposés à deux novices paradoxalement expérimentés, l'éternel Tommy Haas, et Stanislas Wawrinka, l'homme du jour lundi.

Engagé dans un mano a mano de toute beauté avec le Français Richard Gasquet, Wawrinka s'est qualifié pour son premier quart de finale à Roland-Garros. Pour la première fois, deux Suisses vivront ensemble les quarts à Paris, Roger Federer étant aussi dans le coup.

Gasquet, 7e tête de série, et Wawrinka (9e) ont livré un match épique, échangeant les coups les plus audacieux. C'est finalement l'entêtement du Suisse qui a prévalu, après qu'il eut remonté un retard de deux sets à zéro (6-7 (5/7), 4-6, 6-4, 7-5, 8-6).

Un peu juste physiquement et mentalement pour un tel combat, Gasquet échoue là pour la 15e fois en 16 occasions en huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem.

Wawrinka va devoir rapidement récupérer pour avoir la moindre chance en quart contre Nadal (3e). Le jour de son 27e anniversaire, l'Espagnol a renvoyé à ses études (6-4, 6-1, 6-3) le jeune Japonais Kei Nishikori (13e).

Après une première semaine difficile, le septuple vainqueur du tournoi a montré qu'il commençait à retrouver ses sensations. Il a remporté sa 56e victoire à Roland-Garros pour une seule défaite subie en 2009, en huitièmes face au Suédois Robin Söderling.

«J'ai beaucoup mieux joué»

Nadal a été accueilli à son entrée sur le court au son des «Happy Birthday To You»,  et a reçu à la fin du match un gâteau monumental. Mais plus que cette délicate attention, ce sont ses progrès qui l'ont réjoui.

«J'ai beaucoup mieux joué que lors des trois premiers tours», a-t-il estimé. «J'ai commencé à avoir des sensations avec mon coup droit. J'ai senti que je pouvais frapper avec plus de longueur et que j'étais plus confiant dans chaque coup.»

Novak Djokovic ambitionne de devenir le huitième homme... (Photo Michel Euler, AP) - image 2.0

Agrandir

Novak Djokovic ambitionne de devenir le huitième homme à réussir le Grand Chelem en carrière en remportant Roland-Garros.

Photo Michel Euler, AP

Son grand rival Djokovic, qu'il pourrait retrouver en demi-finale, a été un peu moins impérial. Le numéro 1 mondial a concédé son premier set du tournoi face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber (4-6, 6-3, 6-4, 6-4).

Djokovic atteint pour la 16e fois consécutive les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem, loin toutefois derrière le record en la matière amélioré dimanche par Federer (36).

Très impressionnant depuis le début du tournoi, «Djoko» a été lent à l'allumage. Il a ainsi lâché son premier set de la quinzaine, alors qu'il n'avait concédé que 26 jeux sur ses trois premiers matches.

Kohlschreiber avait fait subir à Djokovic l'une des défaites les plus traumatisantes de sa carrière en 2009 à Roland-Garros, en le battant sèchement au troisième tour (6-4, 6-4, 6-4). Depuis le Serbe n'a plus jamais raté le rendez-vous des quarts à Paris.

L'hommage de Djokovic

L'Allemand lui a pourtant posé de multiples problèmes dans les deux premiers sets. Il aurait sans doute pu faire mieux sans une gestion assez catastrophique des points importants (2 balles de bris concrétisées sur 13).

«Je suis très content d'être passé, parce que c'est un adversaire de qualité et un spécialiste de cette surface», a déclaré le Serbe, qui a ensuite rendu hommage à sa première entraîneure Jelena Gencic, décédée samedi à Belgrade à l'âge de 77 ans.

«Je me sens encore plus le devoir d'aller au bout de ce tournoi. Je veux le faire pour elle. C'était une personne très importante dans ma vie», a-t-il indiqué.

Djokovic rencontrera au prochain tour un autre Allemand, Tommy Haas (12e), l'homme qui rajeunit avec les années.

Haas a torturé (6-1, 6-1, 6-3) le Russe Mikhail Youzhny (29e), pour devenir, à 35 ans et 67 jours, le joueur le plus âgé à atteindre les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem depuis Andre Agassi en 2005.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer