Les organisateurs du Rendez-vous des Maîtres 2013 ont donné à l'événement l'allure d'un duel entre le Canada et le monde. Milos Raonic et Eugenie Bouchard défendront en effet les couleurs du pays contre des joueurs de calibre mondial, le lundi 18 mars prochain au Centre Bell.

Mis à jour le 18 sept. 2012
Michel Marois LA PRESSE

Tout indique que le Français Jo-Wilfried Tsonga sera l'adversaire de Raonic. Les deux hommes se sont livré un duel épique aux Jeux de Londres, ponctué par la plus longue manche de l'histoire du tennis olympique, 25-23, en faveur du Français.

«Ce serait amusant d'avoir l'occasion de le retrouver sur un court pour poursuivre notre rivalité», a raconté Raonic, lundi matin, en point de presse. Le Canadien, 15e joueur mondial, a aussi avoué qu'il aimerait affronter le Suisse Roger Federer ou l'Écossais Andy Murray, deux joueurs auxquels il a livré de bons matchs déjà cette saison.

Bouchard voudrait Serena ou Sharapova

Bouchard ne connaît pas encore sa rivale, mais les organisateurs ont promis que ce serait «une joueuse de premier plan au niveau mondial». La joueuse de 18 ans, championne junior à Wimbledon, a rapidement gravi les échelons chez les professionnelles et pointe déjà au 166e rang mondial. Elle a remporté un match à la Coupe Rogers avant de s'incliner au deuxième tour devant la 10e raquette mondiale, la Chinoise Na Li.

«J'aimerais jouer à nouveau contre une joueuse de ce calibre, a noté Bouchard. Affronter Serena Williams - peut-être la meilleure de tous les temps - ou Maria Sharapova, une joueuse dont j'aime beaucoup le style, serait évidemment très spécial. J'ai hâte de jouer au Centre Bell. J'y ai vu des matchs de hockey, des spectacles et je sais que l'ambiance sera extraordinaire.»

Raonic, lui, a avoué qu'il n'était guère amateur de hockey, mais qu'il s'était rendu au Centre Bell, en 2009, pour un match du Canadien. Le Canadien a d'ailleurs l'habitude des grands amphithéâtres intérieurs. Il avait affronté son idole Pete Sampras, l'automne dernier, au Centre Air Canada de Toronto, et y jouera encore le 16 novembre, contre le nouveau retraité Andy Roddick.

Après les légendes comme André Agassi, Ivan Lendl, Michael Chang et Pat Cash, qui avaient pris part au premier rendez-vous l'hiver dernier, les promoteurs ont opté cette année pour des joueurs actifs. Ils espèrent profiter de la popularité des jeunes vedettes canadiennes et de leurs adversaires pour faire le plein de spectateurs.

«Nous avons eu du succès avec les légendes l'hiver dernier et nous reviendrons peut-être avec cette formule dans l'avenir, mais l'occasion était trop belle de mettre en valeur deux jeunes joueurs qui sont promis à un très bel avenir, a expliqué Gerry Salomon, responsable de l'événement.

Les organisateurs confirmeront le programme du Rendez-vous le 23 octobre, quelques jours avant la mise en vente des billets.

Wozniak sur le carreau

Blessée à l'épaule la semaine dernière au Challenge Bell, la Québécoise Aleksandra Wozniak devra rater plusieurs tournois qu'elle devait disputer en Asie. «Je suis bien suivi par mes médecins et ils m'ont ordonné de prendre du repos et de faire de la réhabilitation au cours des prochaines semaines», a expliqué celle qui a grimpé au 41e rang mondial cette semaine.

Si Wozniak ne pourra jouer en Asie, ce ne sera pas le cas pour Eugenie Bouchard. La joueuse de Westmount va tenter de se qualifier dans des tournois «Premier». «Je prends l'avion ce soir [lundi] pour Tokyo, a expliqué la Québécoise. Ce sera mon premier séjour en Asie et je suis très excitée!»