Roger Federer a fait la révérence devant le prince Charles, puis il a réservé à Fabio Fognini un traitement royal.

ASSOCIATED PRESS

Alors que le Prince de Galles assistait à un match à Wimbledon pour la première fois depuis 1970, Federer a été à son mieux, mercredi, dans une victoire de 6-1, 6-3, 6-2 aux dépens de Fognini.

Six fois champion de ce tournoi, Federer a remporté 37 points sur une possibilité de 41 au premier service, puis il a eu le dessus 21 fois sur 23 au filet contre Fognini, un Italien classé 68e.

Charles et son épouse Camilla, la duchesse de Cornwall, étaient assis dans la première rangée de la loge royale au moment où Federer a fait son entrée sur le court central en vue du premier match de la journée. Federer et Fognini se sont mis côte à côte pour faire une timide révérence, et Charles a réagi avec un salut de la main ainsi qu'un sourire.

Charles et Camilla ont applaudi, à l'instar de la foule, quand Federer a complété sa victoire.

De son côté, Andy Roddick, un triple finaliste de Wimbledon, a eu besoin de trois heures réparties en deux jours afin de compléter son match de premier tour contre l'exempté britannique Jamie Baker, remporté 7-6 (1), 6-4, 7-5.

Le Canadien Milos Raonic n'a eu besoin que d'une partie pour s'imposer 6-4, 6-4, 6-4 contre Santiago Giraldo dans un match interrompu la veille. La septième tête de série David Ferrer a atteint le deuxième tour en défaisant Dustin Brown 7-6 (5), 6-4, 6-4.

> Réagissez sur le blogue de Paul Roux